Bien choisir son soutien-gorge

Bien choisir son soutien-gorge

Par Joanie Pietracupa

Crédit photo: shutterstock.com

Les données sont surprenantes: plus de 80% de la population féminine revêt au quotidien un soutien-gorge qui ne lui va pas. La raison principale? La grande majorité des femmes n’adaptent pas la taille de leurs sous-vêtements à leur corps qui se transforme au fil du temps. Perte ou gain de poids, prise de contraceptifs hormonaux, grossesse, ménopause... tous ces facteurs influencent grandement la taille du buste et, par conséquent, celle du soutien-gorge. 

«La ménopause est un des plus grands changements hormonaux que connaît le corps d’une femme au cours de sa vie», précise John Izzo, vice-président design et développement de produit chez La Vie en Rose, la marque québécoise qui fête cette année son 30e anniversaire. «Le corps cesse alors de produire certaines hormones, ce qui contribue à des modifications physiques apparentes, notamment au niveau de la poitrine. Les seins peuvent grossir ou rapetisser, et perdre en tonus et en fermeté.» Autant d’éléments à surveiller si l’on veut s’assurer de porter un soutien-gorge adapté.

Le bon modèle et la bonne taille

Les détails à vérifier

«Parmi les principaux indices révélant qu’un soutien-gorge ne convient pas, notons les bonnets qui plissent parce qu’ils sont trop grands, les bretelles trop serrées qui laissent des marques rouges sur les épaules, la bande qui remonte dans le dos, l’armature qui ne s’appuie pas sur la cage thoracique et les cerceaux qui pincent sous les aisselles, explique John Izzo. Dans tous ces cas, il vaut mieux essayer une taille ou un modèle différent.»

La bonne taille

«À moins d’avoir vécu un changement de poids récent, il est recommandé de revoir ses mesures chaque année, surtout si on est âgée de plus de 50 ans», conseille Marie-Josée Khoury, consultante du développement de produit chez Wacoal. «La bonne façon de faire: mesurer d’abord, en pouces, sa cage thoracique à l’aide d’un ruban à mesurer, en le plaçant bien droit, parallèle au plancher, sous la poitrine. Au résultat obtenu, on ajoute 2 pouces pour connaître la taille du contour. Ensuite, on mesure son tour de buste, la partie la plus forte de la poitrine. Finalement, on soustrait le contour du tour de buste et on compte une lettre pour chaque pouce de différence (1 pouce = A, 2 pouces = B, 3 pouces = C, etc.). Plus simple encore, on se rend dans un magasin spécialisé afin d’obtenir un ajustement personnalisé!»

Avant d'acheter

Tester le soutien-gorge 

«Pour que le contour du soutien-gorge soit bien ajusté, on doit pouvoir glisser son doigt sous l’élastique et avoir un peu de jeu mais pas trop, affirme Marie-Josée Khoury. Pour s’assurer que le soutien n’est pas trop serré, on peut aussi s’asseoir sur une chaise: dans cette position, le thorax prend de l’expansion et c’est souvent à ce moment-là qu’on voit si un modèle est confortable ou pas. Le bonnet doit également couvrir le sein à la perfection, sans bâiller ni créer de bourrelets, tant devant que sous le bras. Finalement, on n’oublie pas de se regarder de profil dans le miroir pour vérifier que la bande est bien parallèle au sol et la poitrine, bien soutenue.»

Un modèle adapté à chaque poitrine

«Chaque soutien-gorge a ses particularités et une utilité spécifique, avance Marie-Josée Khoury. Le modèle qui nous convient le mieux est celui qui est bien ajusté, qui galbe nos seins à la perfection et qui nous fait nous sentir belle. Je suggère aussi toujours d’opter pour des soutiens-gorge faits de tissu solide avec un peu d’élasticité. Ceux munis de doublures intérieures se révèlent un bon choix pour soutenir les poitrines lourdes ou généreuses, tandis que ceux à cer¬ceaux sont une excellente option pour les femmes dont les seins se touchent.»

Soutien-gorge sur mesure

Certaines boutiques spécialisées proposent un service de couture sur mesure qui permet de revamper nos vieux sous-vêtements, d’ajuster un modèle coup de coeur à notre taille et même d’adapter nos soutiens-gorge préférés au port d’une prothèse après une mastectomie. Pratique! Une expérience à tenter, par exemple, à la boutique Anne-Marie, Plaza St-Hubert, à Montréal, 514 273-5503.

Vous aimerez aussi:

Pour choisir le bon pantalon, il suffit de connaître sa morphologie. Suivez le guide pour trouver celui qui souligne vos formes et qui camoufle vos défauts.

Les vêtements en magasins ne vous semblent pas adaptés à votre âge? Pourtant, il suffit de puiser dans les dernières tendances ce qui vous convient le mieux. Voici de judicieux conseils qui vous aideront à choisir les vêtements qui garnissent votre garde-robe!!

Dix ans de moins en dix gestes tout simples! Dix ans de moins en dix gestes tout simples!
Il suffit parfois de peu pour faire beaucoup plus jeune. Nos pros livrent leurs secrets en dix gestes tout simples pour paraître dix ans de moins!

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos