10 moyens pour déjouer la gravité

10 moyens pour déjouer la gravité

Par Jacqueline Simoneau

1. Exercices de musculation

Gravité oblige, quand les muscles de soutien se relâchent, la peau amorce sa chute libre. Bref, rien ne vaut une routine d’exercices de musculation, à raison de trois séances par semaine, pour leur redonner du tonus. Lorsque les muscles se gonflent, la peau se retend et résiste mieux à l’attraction terrestre. Comment trouver la bonne charge? Puisqu’on recommande généralement d’exécuter de 10 à 12 répétitions par exercice, essayez différents poids afin de trouver celui que vous pourrez soulever de 10 à 12 fois, en vous rappelant que la dernière répétition doit exiger un gros effort musculaire. Vous réajusterez la charge au fur et à mesure de votre progression. Mais avant de tenter l’aventure, parlez-en à votre médecin, au cas où il y aurait des contre-indications.

2. Activités physiques

Autre solution clé pour donner du tonus à vos chairs: l’activité physique. Rappelez-vous que la natation sculpte tous les muscles du corps, le vélo fait des fesses et des jambes d’enfer – à la condition qu’on monte pentes et collines, bien sûr – et le patin à roues alignées renforce les muscles des jambes et des cuisses. Bref, découvrez une activité qui vous fait craquer et pratiquez-la deux ou trois fois par semaine.

3. Top chirurgie

De la chirurgie esthétique aux séances de photorajeunissement en passant par les injections (Botox, Restylane, Juvéderm, Sculptra, etc.), les options ne manquent pas pour contrecarrer les effets de la gravité. Important toutefois: choisir un spécialiste compétent. Deux organismes à consulter: l’Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec et l’Association des dermatologistes du Québec.

4. Attention aux rayons solaires

Les UV endommagent les fibres d’élastine et de collagène de la peau, ce qui se traduit par un vieillissement et un affaissement cutanés. Vite à vos crèmes solaires!

Produits raffermissants, gym tonique

5. Produits raffermissants

D’accord, ils ne font pas de miracles. Par contre, ils s’avèrent fort intéressants pour retarder le processus de relâchement. Ce qui n’est déjà pas si mal. C’est qu’avec l’âge, la production d’élastine et de collagène, responsables du tonus, de l’élasticité et de la souplesse de l’épiderme, décline. Conséquence: les tissus se relâchent petit à petit. L’application de soins gorgés d’ingrédients tonifiants sur le visage et le corps, combinée à des mouvements de massage, pallie temporairement cette dégradation. Seule condition: être assidu. Et soyez patient, il faut environ huit semaines pour obtenir un résultat visible.

6. Gym tonique

La musculature, très peu pour vous ! Vous préférez nettement l’entraînement à l’aide d’exercices ciblés. Qu’à cela ne tienne. En voici quelques-uns pour dire adieu aux cuisses molles, au ventre flasque, aux fesses lâches et aux bras molasses. Faites 2 ou 3 séries de 12 à 15 répétitions chacune.

Bras: debout face au mur, bras tendus, mains au mur à la hauteur des épaules, effectuez des pompes (push-ups) en approchant le front du mur tout en pliant les coudes et en gardant le corps bien droit; revenez à la position de base en poussant.

Ventre: couché sur le dos, genoux fléchis et légèrement écartés, pieds joints et bassin bien collé au sol, tête dans le creux des mains, ramenez le haut du corps vers les genoux, en forçant seulement avec le ventre.

Cuisses: debout, adossé au mur, pieds écartés à la largeur des épaules, fléchissez les genoux à angle droit ou descendez jusqu’à ce que vous sentiez que les cuisses travaillent; maintenez cette position le plus longtemps possible, puis remontez lentement.

Fesses: debout, jambes écartées à la largeur des épaules et légèrement fléchies, orteils pointés vers l’avant, mains sur les hanches et dos bien droit, basculez le bassin vers l’avant de façon à contracter les muscles fessiers, puis revenir à la position initiale. En prime: on peut sculpter ses fesses discrètement (devant l’ordinateur, au volant, à l’épicerie, etc.) en les serrant simplement et en maintenant la position pendant quelques secondes.

Régimes, posture, massages, acupuncture

7. Gare aux régimes yo-yo

Les variations de poids rapides et à répétition sont néfastes pour la peau. Celle-ci finit par perdre son élasticité et reste distendue. À bannir, donc. Demandez plutôt conseil à une diététiste. Elle vous concoctera un régime personnalisé pour perdre vos kilos progressivement, mais efficacement. Cela dit, n’oubliez pas qu’un minimum de rondeurs «remplit» la peau, ce qui déjoue momentanément la gravité. Côté alimentation, mettez l’accent sur les légumes, les fruits et l’huile d’olive, riches en antioxydants, qui ralentissent le processus de vieillissement. Le zinc, présent notamment dans les huîtres, le foie, les viandes, les légumineuses, les noix et le germe de blé, donne de l’élasticité à la peau.

8. Ossature et posture

Après 35 ans, le renouvellement du tissu osseux ralentit, entraînant la perte d’environ 1% de la masse osseuse chaque année. À 70 ans, la densité du squelette aura diminué du tiers environ. Résultat: le dos se voûte et le corps se tasse. En assurant un apport constant de calcium et de vitamine D et en faisant régulièrement de l’exercice, vous retarderez la perte osseuse. Sachez également qu’une mauvaise posture fait aussi le dos voûté et entraîne un affaissement général de la silhouette. Prenez conscience de vos habitudes posturales et reprogrammez-les. Exemple: en tout temps, tenez-vous bien droit (sans rigidité toutefois), épaules légèrement vers l’arrière. Vous gagnerez illico quelques centimètres.

9. Massages corporels

Effectués sur des zones spécifiques du corps à l’aide d’un produit raffermissant, ils participent au maintien de la fermeté en stimulant la microcirculation et la sécrétion de collagène et d’élastine. Les massages donnés par des professionnels sont particulièrement efficaces pour tonifier la peau. Toutefois, vous pouvez également réaliser des automassages à la maison. Facile. Avec la paume des mains, faites des mouvements lents et circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre, du bas vers le haut, de légers tapotements et des palper-rouler. Impératif: la régularité.

10. Acupuncture esthétique

L’acupuncture vise à équilibrer l’énergie – divisée en deux pôles, le positif et le négatif, le yin et le yang – en perpétuel mouvement dans le corps humain. Comme un courant, elle circule dans des canaux nommés méridiens, sur lesquels se situent des points d’acupuncture. Certains courants circulent en profondeur, près des organes; d’autres en surface, dans les muscles et les tendons. C’est à ce dernier niveau qu’agit le traitement par acupuncture. En stimulant les points correspondant aux muscles du visage, il les tonifie. À essayer!



Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos