9 choses à savoir sur le dernier roman de Marc Levy

9 choses à savoir sur le dernier roman de Marc Levy

Par Jessica Dostie

Marc Levy a mis le point final à sa trilogie 9. Son dernier roman, Noa, boucle ainsi la boucle d’un techno-thriller haletant. Rencontre en 9 questions avec l’écrivain français.

1. Une trilogie ancrée dans la réalité

Avant de lire Noa, on se plonge dans les deux titres précédents, C’est arrivé la nuit et Le Crépuscule des fauves, qui mettent en scène la même bande de hackers justiciers.

2. Suspense et information

Qu’on ne s’y méprenne pas : il s’agit bel et bien d’un suspense, à des lieues des romances auxquelles l’auteur nous a habitués. «J’avais envie d’écrire un thriller qui, en même temps, informe et raconte autre chose qu’une simple enquête, confie Marc Levy. Dans les livres que je lis, j’aime apprendre tout en me divertissant.»

3. Une intrigue politique

Cette trilogie est le fruit de près de quatre années d’enquête, explique-t-il. De fait, les romans s’avèrent tristement d’actualité alors que le Groupe 9 s’attaque, dans ce troisième tome, à la dictature en Biélorussie. «Ma rencontre avec les vrais 9 — je ne peux pas dévoiler comment je les ai connus afin de préserver leur identité — m’a ouvert les yeux. C’est comme si vous aviez la chance de vous retrouver au milieu d’un cercle de gens avisés qui cherchent à alerter le monde. C’était vraiment passionnant de travailler à leurs côtés.»

4. De Kyïv à Rome, en passant par Tel Aviv et Minsk

Si les deux premiers tomes se déroulent en partie à Kiev, dans Noa, Marc Levy a adopté la graphie Kyïv, à l’instar des grands médias du monde entier. «Comme le roman partait à l’imprimerie au moment du déclenchement de la guerre en Ukraine, nous avons pu faire les changements à temps.»

5. Haro sur des dictateurs et des oligarques

«Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé… Oh, et puis merde», écrit l’auteur en préambule des romans. Voilà qui donne le ton! Dans son univers, les 9 tentent de faire tomber un dictateur qu’on reconnaît vite comme Loukachenko, le président de la Biélorussie. «Tout est inspiré de la réalité, rappelle-t-il. Il y a un vrai projet de destruction de nos démocraties et je trouvais extrêmement important de le raconter sous la forme d’une fiction.»

6. Une histoire imprégnée de l'actualité

On y reconnaît d’autres personnalités. Ici, Marc Zuckerberg (patron de Facebook) est rebaptisé Sucker, tandis que le magnat Rupert Murdoch s’appelle plutôt Robert Berdoch, entre autres personnages.

7. Quand la résistance s'organise

Seule dérogation : afin de protéger ses sources, Marc Levy s’est tout de même permis de romancer la vie privée des membres du Groupe 9, ces «résistants de la première heure».

8. Pirates informatiques en vedette

Ce n’est pas un hasard si les héros de cette série savent coder : dans une autre vie, Marc Levy a déjà été entrepreneur à Silicon Valley! «Au-delà de mon intérêt [pour la technologie], c’est ce qui m’a permis d’écrire cette série.»

9. Une série en cours d'adaptation

La trilogie sera adaptée en série par nul autre que le réalisateur Costa-Gavras. Si peu de choses ont été dévoilées à ce jour sur le projet, Marc Levy confirme néanmoins qu’elle comptera trois saisons, une par roman. «Costa-Gavras a déjà terminé les scénarios des deux premières saisons et prévoit de tourner l’année prochaine», annonce-t-il.

Noa, Marc Levy. Éditions Robert Laffont / Versilio, 367 pages. En librairie le 27 mai.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos