Bénévolat: où s’impliquer?

Bénévolat: où s’impliquer?

Par Le Journal du bel âge

Crédit photo: iStockphoto.com

Analysez vos motivations et vos attentes

  • Ciblez la principale raison pour laquelle vous aimeriez faire du bénévolat. Est-ce pour apprendre une langue ou développer certaines compétences? Est-ce pour rencontrer des gens ou par désir d’aider votre prochain?
  • Identifiez vos intérêts. Souhaitez-vous travailler auprès d’une clientèle spécifique? Voudriez-vous prendre part à une activité précise?
  • Estimez, de façon réaliste, le nombre d’heures par semaine, mois ou année, que vous pouvez consacrer à l’action bénévole.

Faites votre choix

Arrêter son choix sur un organisme peut être difficile. Si vous n’êtes pas familier avec le monde du bénévolat, n’hésitez pas à poser vos questions à quelqu’un qui en a déjà fait, à l’organisme auprès duquel vous considérez vous impliquer, ou au Centre d’Action Bénévole (CAB) le plus près de chez vous. Il existe près d’une dizaine de CAB et ce, uniquement dans la grande région de Montréal. Leur mission première est de promouvoir l’action bénévole auprès de la population et de soutenir sa pratique au sein des organismes communautaires. Ils conseillent et orientent les personnes intéressées à faire du bénévolat vers un organisme qui répond à leurs attentes.

Rencontrez les responsables de l’organisme qui vous intéresse

Discutez avec la personne responsable des bénévoles de vos attentes mutuelles et de vos goûts, posez toutes les questions que vous avez en tête, demandez à rencontrer l’équipe de bénévoles et de salariés. Le courant passe? Parfait!

Questions fréquentes sur le bénévolat

Questions fréquentes sur le bénévolat

Certaines idées préconçues sur le bénévolat freinent vos élans altruistes? Voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’action bénévole.

  • J’ai peu de temps libre. Puis-je tout de même être bénévole? Oui. Il est possible de faire du bénévolat de façon ponctuelle (soit lors d’événements sportifs, de festivals, de campagnes de financement, par exemple) ou à raison de quelques minutes par semaine (par exemple, faire de la mise à jour sur un site Internet). Vous n’êtes pas forcément obligé de vous engager à long terme.
  • Puis-je cesser mon bénévolat à tout moment? Oui. Le bénévolat est un choix personnel, et vous pouvez théoriquement mettre un terme à votre engagement à tout moment. Cependant, il arrive que certains organismes demandent un engagement moral de six mois, voire d’un an, notamment lorsqu’ils offrent une formation étoffée à leurs bénévoles.
  • Devrai-je assumer certains frais Bon nombre d’organismes assument les frais liés au déplacement du bénévole, et même à son repas s’il doit manger durant ses heures de travail. Certains organismes préfèrent contracter une entente quelque peu différente, en permettant au bénévole d’avoir accès à certains privilèges, moyennant quelques heures de travail. Quoi qu’il en soit, cette entente demeure à la discrétion de l’organisme, et le bénévole est libre de l’accepter ou non.
  • Aurai-je une formation? Nombreux sont les organismes qui offrent une formation à leurs bénévoles. Cette formation est souvent en lien direct avec leur tâche (écoute active, hygiène alimentaire, gestion de groupes) ou avec la clientèle de l’organisme. Elle peut se déployer de manière formelle (par des séances de formation) ou informelle, en jumelant nouveaux bénévoles et bénévoles plus expérimentés, par exemple. La formation des bénévoles n’est toutefois pas systématique.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos