Le Bel Âge ne supporte plus votre navigateur. En savoir plus

À quand le retour à la normale?

À quand le retour à la normale?

Par Jessica Dostie

Crédit photo: Mick Haupt via Unsplash

Le Québec entame un long processus d’assouplissement des mesures de déconfinement, particulièrement à l'extérieur de Montréal, mais les Québécois seront-ils prêts à retourner au restaurant ou au musée quand ce sera permis? Pas tout de suite, révèle un récent sondage.

Selon le premier baromètre sur l’état d’esprit des consommateurs de divertissement post-COVID, l’inquiétude reste de perdurer encore un moment — encore de 4 à 6 mois, estime-t-on. À la mi-avril, moment où a été mené le sondage, une majorité de répondants ont avoué angoisser à l’idée de se rendre dans certains lieux publics.

Pas moins de 85 % d’entre eux seraient anxieux de participer à un festival, alors que 67 % et 62 % éprouveraient de l’inquiétude s’ils devaient aller au restaurant ou dans un musée, respectivement. De plus, moins de 20 % des Québécois seraient prêts à acheter aujourd’hui des billets pour un événement à venir.

Ce sondage a été mené conjointement par le studio stratégique Habo et le système de billetterie Lepointdevente.com auprès de 1004 Québécois.

 

Bilan quotidien

Chose certaine, le déconfinement n’est pas aussi près de commencer qu’on aurait pu le croire dans le Grand Montréal. Le premier ministre François Legault a d’ailleurs annoncé le report de l’ouverture des commerces, des écoles et des services de garde de la région au 25 mai. 

Deux raisons expliquent cette décision: le degré de contagion et le manque de personnel dans les zones chaudes des établissements de santé de la région métropolitaine.

De fait, les décès ont continué d’augmenter au Québec et atteignent maintenant un total de 2631 (+121). Sur les 35 238 cas confirmés (+911), 1836 personnes sont hospitalisées (-4), dont 224 aux soins intensifs (+11).

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, rédactrice en chef

Lumières de courtoisie

Vidéos