Restez en contact grâce à Skype

Restez en contact grâce à Skype

Par Nelson Dumais

Crédit photo: iStockphoto.com

Tout le monde a entendu parler au moins une fois de Skype, ce système gratuit de télécommunication de la multinationale Microsoft. Pourquoi utiliser Skype plutôt que le téléphone pour nos appels?

D’abord, parce que Skype va beaucoup plus loin. Il ne connaît ni les frontières ni les embrigadements informatiques. Il fonctionne partout au monde où l’on peut dénicher une connexion Internet. Il utilise une technologie appelée VoIP (Voice over Internet Protocol), qui signifie «voix transmise par Internet». Et il le fait aussi bien à partir d’un PC sous Windows ou sous Linux, d’un Mac, d’une tablette, d’un téléphone intelligent ou de certains téléviseurs récents. Il ajoute même la vidéo à l’audio. En ce sens, il n’est pas qu’une solution de rechange gratuite au téléphone, mais un utilitaire complet de vidéoconférence. En prime, il permet la messagerie instantanée et le texto, si populaire auprès des jeunes.

Skype propose, par ailleurs, certaines fonctions à la carte pour lesquelles il faut payer (ex.: Skype To Go, qui permet de faire des appels internationaux à peu de frais depuis le mobile ou le téléphone fixe). Toutefois, ces compléments sur abonnement ne fonctionnent pas dans tous les pays.

Pour pouvoir utiliser Skype, il faut disposer d’un micro et d’une caméra vidéo. Bon nombre d’ordis portatifs, presque toutes les tablettes (iPad ou autres) et tous les téléphones intelligents disposent de ces petits périphériques. Quant aux ordis de table, il est abordable (comptez entre 20$ et 80$) et facile d’y raccorder par prise USB un micro, un casque d’écoute ou une caméra Web (audio inclus).

Il faut également disposer d’une connexion Internet stable et suffisamment rapide. Il est possible d’utiliser Skype avec un modem de 56 kb/s, mais l’expérience risque d’être décevante: délais, phrases hachées, distorsion, etc. Pour ce qui est de la vidéo, il faudra probablement en faire son deuil.

Comment utiliser Skype

C’est parti!

Pour pouvoir utiliser Skype, il faut d’abord télécharger et installer le logiciel – www.skype.com – puis établir sa liste de correspondants. Le logiciel peut importer vos contacts de Hotmail, Gmail, Outlook, Facebook, etc., pour vous donner un coup de main. Toutefois, histoire de devenir familier avec Skype, il est préférable d’y aller un contact à la fois; ici, la seule difficulté est de connaître le pseudonyme Skype du contact que l’on inscrit...

Une fois la fiche du correspondant remplie, un courriel lui est envoyé pour l’avertir de nos intentions. S’il accepte notre invitation, sa fiche devient «vivante»; on peut alors l’appeler. Advenant sa disponibilité (présence d’un crochet vert à la droite de son nom), on peut le joindre en cliquant sur le bouton «Appeler». On veut démarrer une session vidéo? On n’a qu’à cliquer sur «Appel vidéo». Aussi simple que ça!

Skype est un logiciel dont l’essentiel se maîtrise dans la première demi-heure d’utilisation. Par la suite, à petites doses, le reste survient. Bonnes sessions!

 

Le saviez-vous?

Votre PC ou votre Mac regorge de photos mal classées que vous croyez perdues à jamais? Picasa, un logiciel gratuit multiplateforme (Windows et Mac) fabriqué par Google, peut régler votre problème. Il fouille impitoyablement votre disque dur (attention aux photos de nature confidentielle) et ramasse tout fichier graphique qu’il classe ensuite à un même endroit, selon sa logique.

Mise à jour: novembre 2011

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Crier sur la plage

Vidéos