Le Bel Âge ne supporte plus votre navigateur. En savoir plus

Je veux écrire sans fautes

Je veux écrire sans fautes

Par Pascal Forget

Crédit photo: Laurence Labat

Comment profiter pleinement des outils qui permettent de manier le clavier comme un pro et d’orthographier correctement à tout coup.

 

Je corrige, tu corriges…

Tous les logiciels de traitement de texte (Word, Google Docs, Pages ou encore LibreOffice, gratuit) sont dotés d’un correcteur automatique. La tablette et le téléphone intelligent en sont aussi équipés. Voilà qui nous simplifie la vie! Pour corriger toute faute, soulignée en rouge, il suffit de faire un clic droit, de toucher le mot fautif ou de le survoler. Une suggestion de remplacement s’affichera, que l’on n’aura qu’à approuver.

Cela dit, les correcteurs ne sont pas infaillibles. Par exemple, ils ne peuvent pas comprendre tous les mots ni le sens de la phrase. Quand on utilise un traitement de texte à l’ordinateur, le logiciel québécois Antidote peut nous aider en détectant des erreurs de style et des anglicismes, en plus d’expliquer les corrections proposées. Cela dit, il vaut toujours mieux se relire, en particulier quand on écrit sur les réseaux sociaux. Bonne nouvelle, toutefois: dans le cas d’un statut Facebook qu’on a publié avant de remarquer une faute, on peut le corriger en cliquant sur les trois petits points à droite et en sélectionnant l’option «Corriger».

 

Taper plus vite que son ombre

Taper un message à deux doigts peut être long. Une solution: apprendre le doigté avec un cours gratuit par internet. Par exemple, typing.com. Le site est en anglais, mais on peut choisir le clavier «canadien français» (c’est important pour bien reconnaître les frappes). À l’écran, la bonne façon de placer les mains est indiquée. On n’a ensuite qu’à taper les séquences de lettres affichées. Après quelques leçons, on écrira des mots, puis des phrases... Quelques minutes de pratique par jour suffisent pour taper sans avoir à regarder le clavier!

Le site francophone taptouche.com offre des exercices gratuitement. Si on possède des bases de dactylo, on peut aussi se tourner vers typelit.io, qui fait pratiquer en tapant des œuvres classiques comme Alice au pays des merveilles!

 

Améliorer son français

Sur internet, il y a de nombreux sites pour apprendre et maîtriser toutes les règles qui nous donnent du fil à retordre. Voici quelques incontournables:

• Le Conjugueur Quand on veut savoir comment écrire 598 en lettres ou conjuguer le verbe «asseoir» à la deuxième personne du pluriel au conditionnel présent. leconjugueur.lefigaro.fr

• Le Grand Dictionnaire terminologique de l’OQLF Pour consulter des centaines de fiches linguistiques thématiques. granddictionnaire.com

• Le site du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) Pour perfectionner son français (et français langue seconde). On y offre plusieurs exercices et ressources. ccdmd.qc.ca

• Le Projet Voltaire Pour améliorer son français écrit, peu importe son niveau. Sa chaîne YouTube contient plusieurs excellentes vidéos sur la langue. projet-voltaire.fr

 

De bons outils

• Un super correcteur

Antidote+ est un logiciel québécois qui remplace grammaire, dictionnaire et conjugueur, en plus de nous aider à dépister les erreurs dans nos textes et courriels. S’utilise sur l’ordinateur, la tablette et le téléphone intelligent. antidote.info, 59,95 $ par année.

• Un clavier plus confortable 

Taper nous donne mal au poignet? Le clavier sans fil ergonomique Logitech Ergo K860 est arrondi, avec un repose-poignet en mousse pour que les mains s’y posent plus naturellement. logitech.com, 149 $.

Mon coach Bescherelle (oui, comme la grammaire!) propose 5000 exercices dans notre téléphone intelligent pour améliorer notre français de façon personnalisée. bescherelle.com, 10 euros (environ 15 $) pour un mois.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, rédactrice en chef

Fil de soi

Vidéos