Logement: aide financière de 170 $ par mois

Logement: aide financière de 170 $ par mois

Par Josée Jeffrey

Crédit photo: pexels

L’année 2022 a été particulièrement difficile pour les locataires à faible et moyen revenu. Les fortes augmentations des loyers sont en grande partie causées par la hausse du marché immobilier. Certains locataires ont été évincés de leur logement par les nouveaux propriétaires désireux de rentabiliser leur investissement. La recherche d’un logement à prix abordable et salubre est quasi impossible.

Nouveautés

Depuis 1997, le programme Allocation-logement vient porter secours à de nombreux ménages en leur procurant une aide financière mensuelle pour leur logement, selon certains critères d’admissibilité. D’ailleurs, le programme a bénéficié d’une cure de jouvence en octobre 2021, faisant passer l’aide financière maximale de 80 $ à 100 $ par mois. De plus, le 30 juin dernier, Revenu Québec a annoncé une deuxième bonification des critères en moins d’un an, afin de mieux répondre aux besoins actuels en matière de logement.

Que l’on soit propriétaire, locataire ou chambreur, si nos revenus sont inférieurs au seuil préalablement établi et révisé annuellement, l’allocation-logement pourra désormais atteindre 170 $ par mois (2 040 $ par année), ce qui correspond à une hausse de 70 %. Le gouvernement rehausse aussi le loyer admissible dans le cadre du Programme de supplément au loyer. Cette subvention permettra aux gens admissibles d’occuper un logement du marché privé en payant un loyer correspondant à 25 % de leur revenu.

Le programme vise notamment les personnes seules âgées de 50 ans ou plus, les couples dont l’un des conjoints est âgé de 50 ans ou plus et les familles à faible revenu ayant au moins un enfant à charge.

Cependant, si nos biens et nos liquidités autres que notre résidence principale, nos meubles et notre voiture ainsi que ceux de notre conjoint excèdent 50 000 $, on ne peut obtenir cette aide financière. Même chose si on reçoit d’autres formes d’aide pour notre logement ou si on vit dans une habitation à prix modique (HLM) ou dans un établissement de santé financé par l’État, par exemple un CSSS ou un CHSLD.

Seuils de nos revenus selon notre type de ménage

Pour l’année 2021-2022, le revenu d’une personne âgée de 50 ans ou plus et vivant seule ne devait pas dépasser 16 480 $. Le seuil du revenu pour les couples avec ou sans enfants et les familles monoparentales est de 24 729 $.

Ces seuils seront majorés de 25 % pour l’année 2022-2023. L'âge d'admissibilité est un critère qui s'applique uniquement aux personnes seules et aux couples sans enfants.

Bon à savoir

Pour la demande de l’allocation-logement, Revenu Québec exige d’abord qu’on ait produit nos déclarations de revenus pour l’année précédant l’année de cette demande afin de déterminer le montant qui nous sera versé à compter du 1er octobre prochain. Pour obtenir des infos ou le formulaire: Revenu Québec, 1 855 291-6467, option 2.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Dites don!

Vidéos