Un Noël responsable!

Un Noël responsable!

Par Mylen Vigneault

Crédit photo: iStockphoto.com

La décoration

Un Noël sans décorations, c'est comme un Noël sans neige. Nul besoin d'abandonner tout élan esthétique pour respecter l'environnement…

Le traditionnel sapin

  • On se procure un sapin naturel. Les sapins artificiels contiennent du pétrole, matière polluante et non renouvelable. Les sapins naturels sont entièrement biodégradables, si on n'y a pas mis de glaçons artificiels.
  • Le must: un arbre en pot. On pourra le replanter dans notre jardin ou le faire grandir sur notre balcon et le réutiliser l'année suivante.

Les lumières

  • On achète des ampoules «DEL» (à diode électroluminescente). Un peu plus chères à l'achat, elles durent sept fois plus longtemps et consomment 90% moins d'énergie. Une belle économie sur notre compte d'électricité!
  • On pense à éteindre en se disciplinant ou en faisant l'acquisition d'un minuteur. 
  • On résiste à la tentation d'installer nos lumières en novembre et on les enlève en janvier. On se rappelle également que la modération est de bien meilleur goût…

Guirlandes, boules et centres de table

  • On donne un air d'antan à notre décor. Canneberges et coquilles d'oeufs font de magnifiques guirlandes. On peut aussi cuisiner des biscuits en pain d'épices et les accrocher aux branches du sapin. De quoi rappeler de beaux souvenirs d'enfance!
  •  On récupère choux, boucles et rubans des cadeaux reçus l'an dernier.
  • On est imaginatifs pour nos centres de table. Un bol ou un panier, rempli d'aiguilles de sapin, de pommes de pin, de fruits séchés, de fleurs, de bâtons de cannelle. Nos invités seront charmés!
  • On pense aux plantes. On met en valeur des plantes de saison, comme les poinsettias ou le houx et on orne nos plantes habituelles de rubans ou de boucles.

Noël responsable: cartes de voeux et invitations

Selon Statistique Canada, 150,9 millions de dollars sont dépensés au pays par année en cartes et en emballages de Noël. L'idéal serait d'envoyer tous nos voeux et toutes nos invitations par courriels. On aime la touche personnelle d'une carte? Encore là, il y a de belles solutions!

  •  Le moitié-moitié. On transmet nos voeux par la poste à certaines personnes et pour d'autres, on profite de la magie du Web! On peut alterner d'année en année.
  • On se procure des cartes faites de papier recyclé. 
  • On bricole. À l'ère du scrapbooking, rien de plus in que de créer nous-mêmes des cartes personnalisées. On dessine, on découpe, on colle, on récupère des images de magazines, de vieilles cartes, des bouts de tissus, etc.
  •  On aide des gens en achetant nos cartes de voeux à l'UNICEF ou à divers organismes qui aident autrui.
  • On sensibilise nos invités en écrivant une note dans nos cartes d'invitation, les encourageant à utiliser les transports en commun ou le covoiturage.

Noël responsable: emballages

  •  On ajoute une touche personnalisée à chacun de nos cadeaux tout en récupérant. Notre petit fils est fan du Canadien de Montréal? On emballe son présent avec les pages sportives du journal. La petite dernière aime les bandes dessinées? Magazines et journaux nous offrent également de belles pages colorées. Pour notre globe-trotter, de vieilles cartes routières en guise de papier le raviront.
  • On utilise des sacs de papier recyclés et réutilisables ou de beaux sacs en tissu – qui auront la vie encore plus longue. On peut aussi offrir du même coup un sac de magasinage réutilisable à nos accros du shopping. 
  • On trouve l'inspiration sur des sites comme http://www.eartheasy.com ou http://www.boakart.com. (En anglais, mais abondamment illustrés.)
  • On évite le plastique et l'aluminium. On privilégie tout ce qui est recyclé ou facilement recyclable.

Noël responsable: les cadeaux

C'est souvent ici que la pression de la surconsommation se fait la plus forte. Les petits-enfants nous donnent des listes remplies de gadgets électroniques «made in China». On veut leur faire plaisir? On le peut, autrement…

  • On se souvient qu'un cadeau, ce n'est pas toujours matériel. De quoi les gens manquent-ils le plus souvent? De temps pour soi, pour le ménage, les enfants, la cuisine, les rendez-vous... Pourquoi ne pas leur offrir des «coupons» leur donnant droit à une soirée de gardiennage, à une sortie, à une journée de ménage, etc.
  • On offre notre talent! Pourquoi ne pas apprendre à fabriquer des savons et des chandelles parfumées pour offrir ensuite nos oeuvres à nos proches? On peut aussi coudre, tricoter, sculpter, peindre...
  • On donne nos souvenirs. Soyons écrivains le temps de léguer aux nôtres la plus belle des histoires, celle dont nous sommes les héros. Agrémenté de photos anciennes, ce genre de cadeau aura une valeur inestimable.
  • On pense écolo et équitable. On visite les boutiques équitables comme Dix Mille Villages. Une suggestion: les poupées écologique du Monde de Renée. Elles n'ont pas de piles, elles ne passent pas à la télé, mais elles sont adorables et sauront faire rêver petits et grands.
  • On encourage plein air et culture. Des billets de théâtre, des abonnements à un centre de ski, des visites aux musées, etc. Ces cadeaux s'emballent avec peu de papier, encouragent l'économie locale et aident à la santé du corps et de l'esprit!
  • On boude les produits sur-emballés ou fabriqués par les enfants.
Vous aimerez aussi:


À qui donner? Faut-il offrir le même nombre de cadeaux à tous les enfants? Acheter des présents de même valeur à tous les proches? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’étiquette du cadeau.

Les Fêtes de fin d’année approchent. Voici quelques idées d’activités à faire avec vos petits-enfants durant cette période de réjouissances!

 Astuces antistress pour les fêtes
Des astuces antistress pour vivre la période des fêtes en forme et détendu.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos