Quel comptoir de cuisine choisir?

Quel comptoir de cuisine choisir?

Par Michèle Dubreuil

Crédit photo: iStockphoto.com

«Au moment de choisir un matériau pour son comptoir de cuisine, il faut penser à la fois esthétique et pratique. Il faut également tenir compte de «l’esprit» de la cuisine», dit la designer Maryse Duval. Veut-on une cuisine classique? Urbaine branchée? De style champêtre? Le choix ne sera pas le même. 

Côté pratique, si certains matériaux résistent bien aux taches et aux éraflures, d’autres, tout en étant très beaux, exigent une attention particulière. «Le granit et le quartz, par exemple, peuvent avec un minimum d’entretien durer toute une vie. Quant au marbre, même scellé, il tache facilement et, au bout d’un certain temps, exige un entretien professionnel pour être remis en état», explique la designer. 

Autre facteur à prendre en considération: le budget. Les prix affichés en magasin (pour un pied carré ou un pied linéaire) peuvent à première vue sembler élevés, mais souvent ils incluent le coût d’une main-d’oeuvre spécialisée (prise de mesure, découpage, installation, etc.). N’oubliez pas que vous devez acheter l’évier et la robinetterie avant de passer commande pour votre comptoir. «Il faut les choisir de bonne qualité dès le départ, puisqu’il devient presque impossible d’en changer par la suite, le comptoir étant découpé en fonction d’eux», explique Maryse Duval. 

Comptoirs en quartz et en granit

Quartz

PLUS - Fait de particules de pierre et de résine auxquelles on a ajouté de la couleur, le quartz est le chouchou des designers à l’heure actuelle. Offert dans une grande variété de coloris unis (rouge, gris, divers blancs, bleu, etc.), un choix moins lassant que les finis mouchetés. Très résistant aux taches et à la chaleur, il a belle apparence et n’exige aucun scellant, contrairement au granit. 

MOINS - Les bordures et les coins peuvent s’ébrécher. Son prix est assez élevé.

Granit

PLUS- C’est une pierre naturelle qui se présente dans une multiplicité de couleurs unies ou plus ou moins veinées. Attention : si vous choisissez à partir d’un petit échantillon, dame Nature peut vous réserver une surprise. Il n’est pas dit que la dalle entière reproduira le même aspect que l’échantillon. Résistant aux taches et à la chaleur, le granit se présente en version polie ou mate. 

MOINS - On peut vite se fatiguer des mouchetés trop chargés. À noter que le granit mat tache plus facilement que celui qui est poli. Il exige plus d’entretien et doit être rescellé de temps à autre.

Comptoirs en surface solide et en stratifié

Surface solide (appelée aussi revêtement massif)

PLUS - Faite à partir d’une base de résine à laquelle on a ajouté diverses matières, la surface solide est offerte dans un très large éventail de couleurs unies (plus de 100 pour le Corian de DuPont et le Staron de Samsung) et de textures. Son grand attrait: son look «sans couture», puisque aucun raccord n’est visible. Une fois qu’il est installé, on le polit et les joints disparaissent. Il est même possible d’avoir un évier intégré au comptoir sans aucun raccord apparent. Le tout donne l’impression d’être d’une seule pièce. 

MOINS - Assez cher. Il faut surveiller les égratignures que l’on doit faire disparaître par polissage professionnel.

Marbre

PLUS - Un matériau naturel, beau, classique, raffiné. Grand choix de coloris allant du blanc pur au noir en passant par des veinés de toutes les couleurs. 

MOINS - Tache facilement et exige un entretien professionnel.

Stratifié

PLUS - Oubliez vos anciennes références, le stratifié n’est plus ce qu’il était. Offert en plusieurs finis et coloris, il peut même imiter à s’y méprendre le bois et le marbre (on utilise un procédé photo comme dans le cas des parquets flottants). Les bords peuvent être droits ou arrondis. Il s’installe et s’entretient facilement, en plus de bien résister aux éraflures. En prime, son coût est abordable. 

MOINS - Gare aux plats chauds, car ils peuvent marquer la surface et même la faire fondre.

Comptoirs en inox, prémoulés et précoupés, en béton, en carreaux de céramique et en bois (style billot de boucher)

Inox

PLUS- Donne un look industriel branché. L’inox s’entretient bien. 

MOINS - Il s’égratigne facilement et les marques de doigts sont visibles. Si on y laisse tomber quelque chose, il peut se bosseler. Cher à cause de la main-d’oeuvre.

Prémoulé et précoupé

PLUS - Prix imbattable. On le trouve dans les grandes surfaces en différentes tailles. On achète et on emporte. 

MOINS - Peu de flexibilité quand à la grandeur. Choix limité de couleurs et de finis.

Béton

PLUS - Look industriel. Un matériau qui se combine bien au bois et à l’inox. Peut être teint de différentes couleurs. Possibilité d’avoir un évier moulé de forme particulière. 

MOINS - Main-d’oeuvre limitée pouvant effectuer les travaux. Nécessite une base capable de supporter le poids. Il exige un scellant et à l’occasion peut se fissurer. Assez coûteux.

Carreaux de céramique

PLUS - Convient bien au look champêtre. Possibilité infinie de motifs et de textures. 

MOINS - Il faut porter attention aux joints où la saleté a tendance à s’accumuler. Il est recommandé de mettre un coulis à l’époxy et de faire des joints aussi petits que possible.

Bois (style billot de boucher)

PLUS - Apporte instantanément une note chaleureuse à la pièce. 

MOINS - Le bois s’égratigne facilement et exige d’être bien entretenu. Il doit être scellé périodiquement. «Pour toutes ces raisons, dit la designer Maryse Duval, il est préférable de s’en tenir à une simple insertion de bois laminé dans un comptoir de granit, par exemple.»

Vous aimerez aussi:


Quand on planifie un budget déco, devrait-on prévoir cher ou pas cher? Nous avons demandé à 6 designers où on peut réaliser des économies sans rien sacrifier au look, et où on ne devrait pas hésiter à investir!
Quelles sont les erreurs les plus fréquentes en décoration? Nous avons interrogé cinq designers, voici leurs réponses. Elles pourraient bien vous éviter quelques faux pas.
Quel éclairage choisir? Quel éclairage choisir?
On sait qu’un bon éclairage peut mettre en valeur la décoration d’une pièce et contribuer à son ambiance. Mais justement, quel éclairage choisir? Tout sur la question!
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos