Des rabais pour moi!

Des rabais pour moi!

Par Dominique Lamy

Crédit photo: iStock

On peut profiter d’aubaines offertes par des entreprises ou des organismes... à condition de savoir comment les dénicher. Nos conseils pour flairer les bonnes affaires.

À l’heure actuelle, des magasins, épiceries et pharmacies ont un programme de rabais dont on peut bénéficier si on a 50, 60 ou 65 ans et plus. Les conditions ne sont pas toujours faciles à respecter ou à saisir, toutefois. «Les lundis, les deuxièmes jeudis de chaque mois, sur certains articles, avec ou sans carte privilège, sur les prix courants seulement, mais pas sur les produits de beauté...» nous a récemment énuméré par courriel une lectrice. Chaque détaillant a ses propres critères pour accorder une réduction, ajoute- t-elle. Par ailleurs, certaines offres annoncées sur des sites web de magasins sont périmées. Sans compter le droit que se réservent des entreprises d’annuler ou de modifier en tout temps une promotion en cours, sans motif ni préavis.

Sylvie De Bellefeuille, avocate et conseillère budgétaire et juridique à Option consommateurs, rappelle que les commerçants ne sont pas dans l’obligation d’offrir des rabais en fonction de l’âge: «Ces politiques demeurent très variables d’un commerce à l’autre et sont proposées sur une base volontaire. Les commerçants ont le loisir d’en offrir, ou pas, dans leur stratégie de fidélisation de la clientèle.»

En tout temps, on gagne à valider la nature et les conditions de l’offre qui nous intéresse. Certaines catégories de produits (alcool, tabac, billets de loterie, cartes-cadeaux, médicaments sur ordonnance et toute autre exclusion spécifiée par le vendeur) ne sont pas admissibles à ce type de promotion. Et les rabais ne s’appliquent généralement pas à la marchandise déjà en solde. De plus, dans la très grande majorité des cas, une preuve d’identité est requise pour valider l’âge et être admissible à l’escompte.

Voici des exemples d’offres dont on peut profiter chaque semaine, ainsi que des pistes pour en découvrir une foule d’autres. La clé: explorer et s’informer régulièrement.

Alimentation

Bulk Barn: Rabais de 15 % les mercredis sur les produits en vrac pour les 65 ans et plus.
Les aliments M & M: Rabais de 10 % tous les jours sur les articles à prix courant lors d’une commande en ligne. Il suffit de cliquer sur «Aînés» à l’étape du règlement de la commande pour appliquer le rabais au panier d’achats. Le même rabais s’applique en magasin les mardis pour les 60 ans et plus.
Les épiceries Rachelle Béry: Rabais de 10 % les mardis sur les suppléments et les produits de soins naturels pour les 60 ans et plus.

Animaux

La Grande Ménagerie (à Sherbrooke): Rabais entre 5 % et 10 % tous les jours sur les produits en magasin pour les 65 ans et plus.
Les animaleries Centre d’animaux Nature: Rabais de 20 % le dernier jour de chaque mois sur les articles à prix courant pour les 65 ans et plus.

Institutions bancaires

Les banques canadiennes proposent certains avantages, comme des rabais sur les frais mensuels de forfaits liés à un compte-chèques. Les modalités varient d’une insti- tution à l’autre et des restrictions peuvent s’appliquer, dont le maintien d’un solde minimum au compte. Pour faire un choix éclairé, on consulte les grilles tarifaires en vigueur, en tenant compte du nombre moyen de transactions qu’on effectue mensuellement.

Divertissement

Aquarium du Québec: Rabais de 10 % sur l’abonnement ou sur l’accès quotidien pour les 65 ans et plus.
Citadelle de Québec: Réduction de 2 $ sur le prix courant d’une entrée pour les 65 ans et plus.
Musée d’art de Joliette: La carte de membre (1 an, 30 $) permet d’obtenir des rabais à l’achat de billets dans plusieurs autres établissements culturels, dont l’Opéra de Montréal, le Théâtre Hector-Charland et le Théâtre du Nouveau Monde.

Magasins

Korvette: Rabais de 10 % sur les produits (sauf le tabac, les loteries et les cartes Cartel) le premier mardi de chaque mois pour les 65 ans et plus.
• La Baie d’Hudson: Rabais spécial sur nos achats le premier mardi du mois, valide en magasin et en ligne pour les 55 ans et plus. L’inscription au programme Primes est requise. Pour plus d’information, on consulte un associé en magasin.
Rossy: Rabais de 10 % sur toute la marchandise en magasin tous les mardis pour les 60 ans et plus.

Hébergement

Le Grand Lodge Mont-Tremblant, Hôtel Bromont et les Hôtels Jaro comptent parmi les lieux d’hébergement qui offrent des rabais au moment de la réservation.
SEPAQ: Réduction de 10 % sur les séjours en camping, du dimanche au jeudi, pour les 60 ans et plus. On utilise le code promotionnel «CAMPING-60ANS» lors de la réservation.

Pharmacies

Brunet, Proxim et Uniprix Rabais de 10 % tous les jours, sur presque tous les produits au prix régulier, si on détient la carte privilège 60+ de la pharmacie qui nous intéresse.
• Pharmaprix Rabais de 20 % tous les jeudis sur presque tous les produits au prix régulier pour les 65 ans et plus sur présentation de la carte PC Optimum.

Santé

Amerispa: Rabais de 20 % sur le soin ou le forfait de notre choix tous les mardis pour les 60 ans et plus.
Chez l’optométriste: Ce dernier fournit certains services couverts par le Régime d’assurance maladie du Québec (RAMQ). Ainsi, les personnes de 65 ans et plus peuvent bénéficier de services gratuits, notamment un examen annuel complet et une évaluation de la vision des couleurs.
Nautilus Plus: Rabais de 20 % sur le tarif courant de l’abonnement pour les 65 ans et plus. (L’abonnement Boomerang permet en outre de profiter d’une ristourne pour chaque séance d’entraînement.)

Transport

La majorité des grandes entreprises de transport en commun, dont la Société de transport de Laval, la Société de transport de Montréal ou le Réseau de transport de Longueuil, offrent une réduction tarifaire ou la gratuité (en dehors des périodes de pointe, les fins de semaine et les jours fériés, ou en tout temps) aux 65 ans et plus.

Consommateur futé

Si les rabais accordés en raison de l’âge nous permettent d’économiser, on gagne aussi à conserver nos bonnes habitudes de consommateur averti. Par exemple, un article offert en solde s’avère peut-être une meilleure aubaine le jeudi à l’arrivée de la nouvelle circulaire que le rabais consenti le mercredi pour les aînés. Mieux vaut essayer d’en avoir le plus possible pour notre argent «en cette période où l’inflation touche plusieurs catégories de biens de consommation», note Sylvie De Bellefeuille.

Même son de cloche du côté de Francine Hamel, intervenante en défense des droits des consommateurs à l’ACEF de Québec. «On dit oui aux rabais, mais évitons d’accumuler de la marchandise pour en détenir un stock trop important. En utilisant les denrées qu’on a déjà à la maison, on réduit le gaspillage alimentaire et on allège notre budget d’épicerie pendant quelque temps.»

3 façons d’optimiser notre budget

1. On s’informe auprès de: notre association de personnes retraitées et rabaisaines.com/rabais, le portail de rabais pour les 50 ans et plus. À noter que l’Association québécoise des retraité(e) s des secteurs public et parapublic (aqrp.ca) offre à ses membres l’occasion de profiter de divers rabais et avantages. Quant à CAA-Québec (caaquebec.com), l’organisme fait profiter ses membres d’une foule de réductions, tant du côté des assurances que de l’alimentation ou du divertissement.

2. On négocie le coût de nos services de télécommunications. Cette facture mensuelle pèse lourd dans la balance. On n’hésite pas, par exemple, à mentionner notre intention de nous tourner vers la concurrence ou d’exiger que le fournisseur de services reconnaisse notre fidélité, suggère Francine Hamel, de l’ACEF de Québec.

3. On réduit notre endettement. Les experts prédisent une année de défis pour les personnes endettées, les taux d’intérêt poursuivant leur montée. Pour nous aider à réduire nos dettes, on peut commencer par rembourser au moins le montant minimum chaque mois ou demander un taux d’intérêt moins élevé. Consulter un expert est aussi une bonne idée.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Dites don!

Vidéos