5 plantes vertes faciles d’entretien

5 plantes vertes faciles d’entretien

Par Jacqueline Simoneau

Le sanseveria  

Aussi appelée «langue de belle-mère», cette plante est robuste, peu exigeante et d’une grande longévité. Elle est, en effet, réputée pour son endurance aux mauvais soins, aux températures extrêmes et aux arrosages irréguliers. Elle peut tolérer les coins assez sombres, mais sa croissance sera ralentie. Mieux vaut lui fournir une lumière vive et quelques heures de plein soleil. 

À éviter: les excès d’eau. 

Le ficus elastica

Cette plante au port érigé possède de grandes feuilles elliptiques, épaisses, coriaces et luisantes et un système racinaire très vigoureux. Elle s’adapte aux températures normales d’une pièce (18 à 21 °C), mais apprécie la lumière vive et le soleil. Et, bien qu’elle tolère l’air sec, il est préférable de maintenir le taux d’humidité de l’air relativement élevé. 

À éviter: les excès d’eau et les courants d’air froid.

Le dieffenbachia maculé

Cette plante se reconnaît par ses grandes feuilles tachetées de blanc crème. Elle a besoin de chaleur, d’humidité et d’un éclairage moyen à faible.

À éviter: le soleil direct, les températures sous 18 °C et les excès d’eau. 

Le schefflera

C’est une plante robuste qui peut atteindre deux à trois mètres de hauteur. Elle affectionne une lumière vive, sans soleil direct. Elle supporte bien les conditions de nos maisons et s’accommode des températures un peu fraîches (16 à 18 °C).

À éviter: les variations brusques de température et les excès d’eau.

Vous aimerez aussi:
Faites fleurir plantes et jardins en dénichant des conseils sur Internet.
Vous avez envie de bouger pour votre santé, mais n’êtes guère sportif? Voici comment garder la forme en jardinant!

Partagez votre passion pour l’horticulture. Dites-nous ce qui vous inspire ou ce qui vous motive à jardiner. N’oubliez pas de joindre une photo de vos réalisations horticoles.

Le draceana

Peu exigeante, cette plante s’adapte à des conditions variées. Elle réclame cependant une lumière vive, sans soleil direct. Elle a aussi besoin de chaleur (autour de 18 à 24 °C), sinon ses feuilles s’affaissent et tombent.

À éviter: une température en dessous de 16 °C et les excès d’eau.

Merci au Jardin botanique de Montréal pour sa collaboration.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos