Bel Âge à votre service – IMPÔTS

Par Josée Jeffrey

 focusretraite.ca

Que dois-je faire avec mon REER? J’aurai 71 ans le 22 juin. Quel est le meilleur placement? FERR, autre? Je suis vraiment perdu dans tout cela. (Jean Lemieux)

De prime abord, je tiens à vous informer que le FERR n’est pas un placement comme tel, mais un véhicule de placement qui permet la continuité de votre REER. Les placements détenus à l’intérieur de votre REER demeurent les mêmes et sont à l’abri de l’impôt.

C’est donc votre dernière année pour cotiser au REER. Pour vous, la date limite est le 31 décembre 2016. Avant tout, vos droits de cotisation sont suffisants et votre situation fiscale vous permet de profiter de certains avantages fiscaux.  

Une exception vous permet de cotiser au-delà de vos 71 ans, si votre conjoint fiscal est plus jeune que vous. Ainsi, vous pourriez cotiser au REER de conjoint (avec vos droits de cotisation), jusqu’à ce que ce dernier atteigne l’âge de 71 ans.  

Trois options s’offrent à vous: retirer tous vos REER, les convertir en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou opter pour l’achat d’une rente viagère. La première option n’est généralement pas recommandée. La plupart des épargnants optent pour la conversion en FERR. Pour réduire la valeur des retraits annuels, choisissez l’âge de votre conjoint fiscal, si celui-ci est moins âgé que vous. 

Dès l’année suivante, vous serez soumis à un retrait minimum obligatoire. Ce montant sera déterminé selon un taux établi annuellement en fonction de votre âge ou celui de votre conjoint fiscal et de la valeur de vos placements au début de l’année. Ce montant sera imposable. 

En 2015, nous avons reconverti en REER un placement mis en FERR quelques années auparavant (nous avons 64 et 66 ans). Nous avons reçu un feuillet T4RIF et un relevé 2 pour ce montant, ainsi qu’un reçu pour fins d’impôt de REER pour le même montant. Je ne sais trop où je dois placer ces montants sur ma déclaration de revenus. (Yvonne Touchette)

En effet, votre transaction ne devrait générer aucun impôt à payer, sauf sur le retrait du montant annuel minimum obligatoire, s’il n’est pas cotisé dans vos REER. Le montant indiqué sur votre feuillet T4RIF (relevé 2) est inclus dans vos revenus de l’année du retrait. La valeur du transfert au REER indiqué sur le feuillet T4RSP est déductible à la ligne 208 au fédéral et 250 au Québec. Assurez-vous de choisir l’option « transfert d’un FERR » à la case 18 du T4RSP dans votre logiciel. Comme il s’agit d’un transfert direct, le montant de votre feuillet T4RSP sera indiqué aux lignes 2 et 14 de votre annexe 7.  

Est-il nécessaire de cotiser à son REER après 64 ans, c’est-à-dire est-ce avantageux? (J. Poirier)

Votre situation fiscale déterminera s’il est avantageux ou non de le faire. Par exemple, si vous gagnez des revenus appréciables, votre cotisation au REER pourrait vous aider à diminuer votre facture fiscale ou vous permettre de récupérer certains crédits d’impôt calculés en fonction du revenu net familial. D’autres considérations fiscales peuvent être évaluées. Chaque cas est différent et mérite une analyse plus approfondie.

Vous aimerez aussi

Bel Âge à votre service - IMPÔTS – REER Bel Âge à votre service - IMPÔTS (2)
Hébergement en CHSLD, déplacements à l’hôpital, chirurgie esthétique, Josée Jeffrey, fiscaliste et planificatrice financière indépendante, répond à toutes vos questions sur les impôts.

Travail autonome, conjoint de fait, copropriété, Josée Jeffrey, fiscaliste et planificatrice financière indépendante, répond à toutes vos questions sur les impôts.

FERR, relevé 31, REER, PSV,  Josée Jeffrey, fiscaliste et planificatrice financière indépendante, répond à toutes vos questions sur les impôts.

Biens immobiliers,  fractionnement de pension, âge, conjoints de fait… Josée Jeffrey, fiscaliste et planificatrice financière indépendante, répond à toutes vos questions sur les impôts.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos