L’hypothèque inversée CHIP, avantages et inconvénients

L’hypothèque inversée CHIP, avantages et inconvénients

Par Ronald McKenzie

Crédit photo: iStockphoto.com

Pour acquérir une propriété, vous avez contracté une hypothèque que vous avez dû rembourser année après année. Au fil du temps, cette dette a diminué. À l’inverse, l’hypothèque inversée offre aux personnes de 55 ans et plus d’obtenir, selon certains critères d’admissibilité, un prêt équivalent à 10% à 50% de la valeur nette de leur propriété. Ainsi, si la valeur nette de votre maison est de 250 000$, vous pourriez obtenir un prêt variant de 25 000$ à 125 000$ (si vous vous qualifiez pour le taux d’emprunt maximal). 

L’argent vous est versé d’un coup ou par tranches périodiques, à votre choix. L’argument publicitaire du programme de revenu résidentiel CHIP, le seul fournisseur d’hypothèques inversées au pays: aucun paiement ou remboursement à faire avant la vente de la propriété ou le décès du propriétaire. 

Le hic, c’est que cette dette augmente d’année en année, au fil des intérêts composés, et pourrait même, dans certains cas et selon les aléas du marché immobilier, dépasser la valeur marchande de la maison le jour où vous la vendrez ou à votre décès… Le programme prévoit alors que ni le propriétaire ni la succession ne seront tenus de payer davantage que la valeur marchande de la propriété, mais la dette accumulée pourrait être assez importante pour qu’il ne reste rien pour vous ou pour vos héritiers. 

Cela dit, l’Autorité des marchés financiers (AMF) reconnaît que le programme peut comporter certains avantages, mais émet tout de même des mises en garde contre les inconvénients de ce programme. 

Les avantages de l'hypothèque inversée

  • Vous demeurez propriétaire de votre résidence. Le prêteur ne peut exiger que vous vendiez ou quittiez votre résidence pour rembourser l’emprunt. Vous devez toutefois continuer à payer les taxes foncières, les frais d’entretien et les assurances. 
  • Le montant emprunté peut servir à maintenir votre style de vie, augmenter vos revenus de retraite, investir, souscrire à une rente, vous éviter de vous départir de biens ou d’investissements dans des moments inopportuns, etc. 
  • Tant que vous vivez dans votre résidence, aucun remboursement n’est exigé. Vous pouvez toutefois rembourser des intérêts chaque année (en totalité ou en partie), ce qui diminuera les dettes de votre succession. 
  • Le montant à rembourser ne dépassera jamais la valeur de votre résidence, ce qui protège votre succession. 

Les inconvénients de l'hypothèque inversée

La publicité du programme dit que la somme avancée n’est pas imposable, qu’elle n’a aucune incidence sur les prestations de Sécurité de la vieillesse ni sur le Supplément de revenu garanti. C’est bien sûr: une hypothèque inversée n’est pas un revenu, c’est une dette! Et celle-ci génère certains inconvénients: 

  • Il n’y a pas de versements obligatoires avant l’échéance de l’emprunt. La dette découlant d’une hypothèque inversée peut donc augmenter rapidement si vous ne payez pas les intérêts annuels. 
  • Une hypothèque inversée n’est pas l’idéal si vous désirez laisser un héritage. Il se pourrait que la dette s’accumule au point de devenir très proche de la valeur de votre résidence. La succession pourrait devoir utiliser une portion significative de l’argent de la vente de votre résidence pour rembourser l’emprunt, ce qui diminuera le capital laissé à vos héritiers. 
  • Une pénalité peut s’appliquer si vous remboursez à l’intérieur d’un délai minimal. Cette pénalité sera moindre si le dernier conjoint survivant quitte sa résidence pour vivre dans un centre pour aînés ou de soins de longue durée. Il n’y a aucune pénalité lors du décès du dernier conjoint survivant. 

Avant d’emprunter… 

Prenez donc le temps d’analyser le pour et le contre pour vous et vos héritiers. Tenez-vous absolument à conserver votre résidence? N’y a-t-il pas d’autres solutions possibles pour vous? Peut-être pouvez- vous obtenir auprès de votre institution financière une marge de crédit hypothécaire à moindre coût et à modalités de paiement qui vous conviennent davantage.

Vous aimerez aussi

Problèmes de dettes? Les ressources existent Problèmes de dettes? Les ressources existent

Il existe diverses solutions (consolidation de dettes, dépôt volontaire, proposition de consommateur ou, dans certains cas, faillite) pour vous aider à sortir de vos problèmes financiers. Si vous êtes aux prises avec des dettes, voici où vous pouvez vous adresser.

Les causes de l'endettement à la retraite Les causes de l'endettement à la retraite

On estime qu'entre 37 et 59% des 55 ans et plus ont des dettes. De nombreux facteurs contribuent à cet endettement. Voici les principaux types de dettes et les conséquences sur votre portefeuille.

Budget de retraite: en sortir gagnant! Budget de retraite: en sortir gagnant!

Vous avez consulté votre planificateur financier, le comité de retraite, votre notaire. Vous savez quels seront vos revenus à votre retraite. Au chapitre des dépenses, savez-vous où vous en êtes?

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

Le bel âge, c’est nous!

Vidéos