Imposable, la PCU?

Crédit photo: Kelly Sikkema via Unsplash

Des millions de Canadiens ont fait une demande pour obtenir la Prestation canadienne d’urgence (PCU), l’initiative du gouvernement fédéral qui vise à aider les travailleurs affectés par la pandémie de COVID-19. 

La PCU donne un coup de main à ceux qui ont perdu leur emploi, jusqu’à concurrence de 2000$ par mois, pendant 4 mois. 

Ce que plusieurs personnes ne semblent pas avoir réalisé cela dit, est que cette prestation est imposable et que le gouvernement n’y applique aucunes retenues. C’est donc dire que les récipiendaires de cette aide devront inclure ce montant dans leur déclaration de revenus en 2021. Ce montant sera ainsi considéré comme un revenu imposable.

À noter que la prestation pourrait devoir être retournée si vous l'avez reçue à tort, par exemple si vous retournez au travail plus tôt que prévu. 

L’attitude prudente, si on reçoit la PCU, est d’ores et déjà de mettre un montant de côté dans un compte épargne – si c’est possible pour nous – afin d’être en mesure de payer le montant dû lors de la prochaine période d’impôts.

Évidemment, comme il n’est pas possible pour tout le monde de mettre de l’argent de côté quand on peine à joindre les deux bouts, on doit tout de même se préparer mentalement à devoir potentiellement payer de l’impôt sur ce revenu l’an prochain.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez reçoit la PCU, n’oubliez pas de garder en tête que ce montant n’est pas «gratuit» - il est imposable. 

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos