Budget Leitao: quoi de neuf?

Budget Leitao: quoi de neuf?

Par Sophie Stival

Bonification du crédit d’impôt pour travailleur d’expérience

Ce crédit d’impôt non remboursable vise à maintenir en emploi ou à encourager le retour sur le marché du travail de ceux qui ont de l’expérience. On compense ainsi l’impôt à payer sur les premiers dollars de revenu gagné qui excèdent 5 000$.

Sachez qu’à compter de 2018, on abaisse l’âge d’admissibilité de ce crédit de 62 à 61 ans. Le revenu de travail admissible pour le travailleur de 61 ans sera de 3 000$ (en excédant du 5 000$). 

Les revenus de travail admissibles (en excédant du 5 000$) seront également bonifiés de 1 000 $ et atteignent:

5 000 $ pour un travailleur âgé de 62 ans

7 000 $ pour un travailleur âgé de 63 ans

9 000 $ pour un travailleur âgé de 64 ans

11 000 $ pour un travailleur âgé de 65 ans ou plus

Dans les faits, un travailleur de 61 ans pourrait avoir droit à un crédit maximal de 450$. Dans le cas du travailleur de 65 ans et plus, ce montant pourrait atteindre 1 650$. Ceci représente 15% du montant de revenu admissible.

Aide accrue pour prolonger l’autonomie des aînés

Il est ici question d’achats ou de la location de biens visant à prolonger la mobilité et l’autonomie des aînés. Jusqu’ici les résidents du Québec qui avaient 70 ans et plus en 2017 pouvaient réclamer ce crédit provincial égal à 20% de la partie excédant une première tranche de 500$ des sommes déboursées. Le dernier budget du ministre des Finances Carlos Leitao abaisse de 500$ à 250$ le montant à partir duquel on peut réclamer ce crédit. 

Voici des exemples donnés par Revenu Québec :

Une baignoire à porte ou une douche de plain-pied. 

Un fauteuil monté sur rail pour monter ou descendre un escalier.

Un lit d’hôpital.

Cohabitation intergénérationnelle

On souhaite encourager les grands-parents qui hébergent leurs petits-enfants majeurs pendant leurs études. Ces derniers pourraient recevoir à compter de 2018 le crédit d’impôt pour personne vivant seule. Cette aide fiscale représente un montant maximum de 258$. Elle est réduite en fonction du revenu et disparaît lorsque les grands-parents gagnent un revenu de 70 000$. Selon l’énoncé budgétaire, ceci toucherait 10 000 personnes.

Crédit d’impôt RénoVert prolongé

Plusieurs seront contents d’apprendre qu’on prolonge le crédit d’impôt RénoVert jusqu’au 31 mars 2019. Comme son nom l’indique, il devra s’agir de travaux de rénovation exécutés par un entrepreneur qualifié et ayant une incidence positive sur le plan énergétique et répondant à des normes reconnues. Ce crédit temporaire permet d’aller récupérer jusqu’à 10 000 $ par habitation admissible, soit des dépenses admissibles jusqu’à concurrence de 52 500 $. Ceci correspond à 20 % de la partie des dépenses qui excède 2 500 $. L’entente avec l’entrepreneur doit avoir été conclue au plus tard le 31 mars 2019, mais on a jusqu’au 31 décembre de cette même année pour payer les travaux.

Soutien élargi aux aidants naturels

De même, un plus grand nombre d’aidants naturels auront droit à du soutien financier. Ceux qui prennent soin d’un proche malade ou handicapé et qui n’habitent pas avec cette personne, pourraient avoir droit à un crédit d’impôt remboursable pour aidant naturel. À compter du 1er janvier 2018, ce montant peut atteindre 533$ par an lorsque le revenu net de la personne aidée n’excède pas 23 700$. Le crédit est graduellement réduit et disparaît lorsque celle-ci gagne un revenu supérieur à 27 030$. 

Par ailleurs, les personnes qui donnent de leur temps pour soutenir un aidant naturel à bout de souffle pourraient profiter d’un montant de crédit d’impôt plus souple qui tiendra compte des heures de services de relève bénévole. Auparavant, il fallait offrir un minimum de 400 heures de services à domicile au cours d’une année. Désormais, la formulation ressemble à ceci:

250 $ pour 200 heures de services

500 $ pour 300 heures de services

750 $ pour 400 heures et plus de services

Enfin, l’enveloppe pouvant être allouée à l’ensemble des personnes qui fournissent des services de relève bénévole pour un même bénéficiaire est augmentée à 1500 $.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos