Une armée de machines à coudre

Une armée de machines à coudre

Par Jessica Dostie

Crédit photo: visuals via Unsplash

Geneviève, une diplômée en design de mode qui s’est depuis réorientée, voulait se rendre utile. Comme de nombreuses autres couturières, elle participe à «l’effort de guerre» en cousant des masques et d’autres vêtements destinés aux travailleurs de la santé. Sa première boîte de fournitures lui a été livrée à la fin de la semaine dernière. Mission? Produire 420 masques.

«Ça faisait cinq ans que je n’avais pas touché à ma machine à coudre», avoue-t-elle, fière de pouvoir contribuer à sa manière.

En parallèle à ce genre d’initiatives, le premier ministre François Legault a dénoncé une certaine insouciance de la part d’une frange de la population qui, par exemple, se rassemble dans les parcs et ne garde pas une distance de 2 mètres en toutes circonstances. «Il faut respecter les consignes, a-t-il insisté, ajoutant que des amendes de 1000 $ à 6000 $ par personne sont prévues. C’est sérieux.»

 

Bilan quotidien

Le Québec est encore loin d’avoir atteint le sommet de la courbe de propagation. Toujours dans la partie ascendante de la courbe, la province compte aujourd’hui 5518 personnes infectées, soit la plus forte augmentation en 24 heures. On déplore en outre 3 nouveaux décès, portant le total à 36, et 365 personnes hospitalisées, dont 96 aux soins intensifs.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos