Médecines douces: lesquelles me conviennent?

Médecines douces: lesquelles me conviennent?

Par Carolyne Ann Boileau

Crédit photo: Photo by Toa Heftiba on Unsplash

La popularité croissante des médecines douces souligne une évidence: plusieurs d’entre elles nous font du bien. En voici six, passées au peigne fin.

 

Acupuncture

C’est quoi?

Une médecine douce reconnue au Québec, dont l’approche est globale, c’est-à-dire qu’elle tient compte autant des malaises émotionnels que des douleurs physiques du patient. L’acupuncteur établit un bilan énergétique et propose un traitement personnalisé de stimulation des points d’acupuncture, afin d’apaiser la personne et de réguler certains troubles internes.

Raisons de consulter

Arthrite, arthrose, migraines, douleurs musculaires, allergies, zona, effets secondaires de la chimiothérapie, cicatrisation après chirurgie, symptômes du rhume ou de la grippe, vertiges, insomnie, anxiété, etc.

Techniques utilisées

Il y a plusieurs façons de stimuler les points d’acupuncture situés sur les méridiens, à la surface du corps. L’aiguille sèche est de loin la technique la plus utilisée, avec ou sans électricité. Pour les gens qui n’aiment pas les piqûres, le laser (lumière froide pulsée), la chaleur, les pressions manuelles ou les ventouses peuvent très bien activer les points d’acupuncture.

Bienfaits

«Nous sommes réputés pour aider à soulager la douleur, dit Annie Boulanger, acupunctrice à La quincaillerie santé deux et à la Clinique des médecines alternatives de la Petite-Patrie, à Montréal. L’analgésie et la relaxation provoquées par le traitement d’acupuncture amènent les gens dans un état de bien-être. J’appelle ça “être sur un petit nuage”!»

Bon à savoir

Les aiguilles utilisées sont à usage unique. Elles proviennent pour la plupart de Chine et sont homologuées par Santé Canada. À noter qu’elles sont beaucoup plus fines que celles servant à administrer les vaccins. Elles ne percent que l’épiderme, soit la couche superficielle de la peau.

Info

acupuncture-quebec.com (ou 1 800 363-6567) et o-a-q.org (ou 1 800 474-5914).

 

Chiropratique

C’est quoi?

Cette profession reconnue s’intéresse au diagnostic, au traitement et à la prévention des troubles neuromusculosquelettiques, ainsi qu’aux effets de ceux-ci sur l’état de santé de la personne. La chiropratique a une approche de santé globale et offre un ajustement personnalisé au patient.

Raisons de consulter

Maux de dos, des hanches, du cou, des genoux, arthrite, arthrose, sciatique, céphalée, etc.

Techniques utilisées

La chiropratique est axée sur la thérapie manuelle: manipulations vertébrales, articulaires et des tissus mous, de même que des mobilisations. Des outils à percussion et des tables de travail spécialisées servent aussi au chiropraticien lors des ajustements. Les techniques sont adaptées en fonction de l’âge, de la condition physique et du problème de la personne qui consulte.

Bienfaits

«Les patients retrouvent une meilleure mobilité et une meilleure fonction de leur colonne vertébrale et de leurs articulations, mentionne la Dre Marie-Hélène Boivin, chiropraticienne et présidente de l’Association des chiropraticiens du Québec. Quand l’ensemble du système neuromusculosquelettique de nos patients est mieux balancé après les ajustements, leur équilibre, entre autres, s’améliore. Ils peuvent ainsi poursuivre leurs occupations et rester actifs.»

Bon à savoir

Le chiropraticien est formé pour prendre et interpréter des radiographies. La plupart des professionnels sont outillés pour les faire sur place.

Info

chiropratique.com et chiropractic.ca (ou 1 877 222-9303).

 

Orthothérapie

C’est quoi?

Le plus haut niveau de la massothérapie. Pour être reconnu en tant qu’orthothérapeute, 1000 heures de formation sont exigées. Le praticien est alors outillé pour aider à soulager les douleurs musculosquelettiques et améliorer la posture de ses clients.

Raisons de consulter

Arthrose, douleurs arthritiques et musculaires, tendinite, bursite, capsulite, ostéoporose, pathologies musculosquelettiques, etc.

Techniques utilisées

L’orthothérapeute pratique d’abord un massage suédois pour détendre les muscles, puis il ajoute des étirements et des mobilisations musculaires spécifiques. Il travaille avec ses doigts, ses mains, ses avant-bras et ses coudes, mais il peut aussi recourir, selon ses spécialités, à du taping neuroproprioceptif, des ventouses, des compresses chaudes et des vibromasseurs, en plus des huiles essentielles, d’une crème analgésique et d’une huile à massage.

Bienfaits

«Notre travail permet de relâcher les muscles, de défaire les tensions et de réduire les courbatures. Il en résulte une meilleure amplitude articulaire, explique Jennyfer Boisjoly, orthothérapeute et propriétaire de la Clinique Lumyna, à Sainte-Julie. La portion massage du traitement améliore la circulation sanguine et favorise le sommeil. Après une ou deux séances, il n’est pas rare qu’un client me dise qu’il dort mieux!»

Bon à savoir

Le massage est localisé et non pas effectué sur tout le corps. Et puis, l’ambiance n’est pas celle d’un spa: la lumière ne sera pas aussi tamisée et des échanges verbaux entre le praticien et son client sont à prévoir durant la séance. La participation de la personne qui consulte sera même mise à contribution durant certaines mobilisations. Enfin, selon l’état de santé de la personne, l’orthothérapeute pourrait exiger une recommandation médicale avant de la recevoir.

Info

rmpq.ca (ou 1 800 461-1312).

 

Ostéopathie

C’est quoi?

Une approche manuelle et globale dont l’objectif est d’améliorer la fonctionnalité des structures et des systèmes d’une personne afin qu’ils soient en mesure de mieux s’autoréguler. Les palpations fines et habiles de l’ostéopathe visent une meilleure mobilité.

Raisons de consulter

Inconforts liés aux activités de la vie quotidienne et à l’état général d’une personne. Ces malaises peuvent être associés aux systèmes crânien, viscéral et neuromusculosquelettique.

Techniques utilisées

Lors du premier rendez-vous, l’ostéopathe recueille des informations par l’entremise d’un questionnaire détaillé portant sur l’histoire corporelle de la personne et ses habitudes de vie. Une palpation experte permet ensuite à l’ostéopathe de valider manuellement si les réponses au questionnaire concordent. Le praticien travaille avec ses mains pour détendre les zones de tension et relancer le mouvement dans les tissus concernés.

Bienfaits

«Nos méthodes douces apaisent certaines douleurs, affirme Suzanne Dufresne, ostéopathe et propriétaire d’Une clinique sur la rue Fabre, à Montréal. Cela dit, elles favorisent également le maintien du bien-être et du bon fonctionnement de tout l’organisme. En redonnant de l’amplitude de mouvement à la personne qui consulte et en réduisant ses tensions posturales, la cliente peut rester active et à l’aise dans sa capacité de se mouvoir.»

Bon à savoir

Selon les zones de tension à traiter, il est possible que l’ostéopathe demande à la personne qui consulte d’être en sous-vêtements. Cela permet une palpation plus précise lors de l’évaluation et du traitement. Durant cette partie technique, il n’est pas rare que le praticien travaille les yeux fermés, ce qui favorise sa concentration et une meilleure visualisation des structures concernées.

Info

osteopathiequebec.ca (ou 514 770-5043).

 

Reiki

C’est quoi?

Originaire du Japon, le reiki entre doucement en contact avec l’énergie qui circule en nous, un peu comme la méditation. Une séance peut se dérouler en solo ou en compagnie d’un praticien reiki, qui aide la personne à s’apaiser, à retrouver calme et sérénité.

Raisons de consulter

Stress, douleurs chroniques, besoin de se recentrer, inconforts à la suite de traitements contre le cancer, etc.

Techniques utilisées

Au cours d’une séance de 60 minutes, la personne est allongée sur une table de massage, habillée confortablement. En suivant un circuit énergétique, le praticien dépose doucement et respectueusement ses mains sur les côtés de la tête, puis les épaules, les bras, etc. L’imposition des mains peut être directe ou indirecte si la personne qui consulte n’est pas à l’aise. Elle est invitée à se concentrer sur la chaleur dégagée par les mains du praticien reiki. La détente et les exercices de respiration sont encouragés pour aider à faire circuler l’énergie et les sensations.

Bienfaits

«Le reiki n’est pas un massage; il ne guérit pas et n’influence d’aucune façon les traitements médicaux qu’une personne reçoit quand elle a un cancer, par exemple, précise Nathalie Hillman, maître reiki au Centre Carmen, à Gatineau. Par contre, après une séance d’une heure, le client ressort détendu et dans un état de mieux-être. C’est une forme d’hygiène mentale où la personne se détache temporairement de ses petits et grands soucis.»

Bon à savoir

Plusieurs praticiens ont une base en reiki, à laquelle ils ajoutent d’autres techniques, voire des objets (cristaux, pendules...). Pour s’en tenir aux principes élémentaires, il est conseillé de choisir un praticien membre d’une association dotée d’un code de déontologie.

Info

reiki.ca (ou 1 800 835-7525).

 

Shiatsu

C’est quoi?

Cette technique de massage issue du Japon est inspirée de la médecine traditionnelle chinoise. À la suite d’une lecture énergétique du corps, le praticien travaille les points de pression situés sur les méridiens. Chacun d’eux est associé à un organe et à une émotion. Le but est de s’assurer que l’énergie puisse circuler librement dans le corps du client. Pour ce faire, le massothérapeute va rééquilibrer l’énergie en travaillant le point le plus faible (nommé kyo), et disperser l’énergie comprimée dans le point le plus fort (nommé jitsu). L’approche est globale; la personne entière est prise en compte, tant ses émotions que ses maux physiques.

Raisons de consulter

Douleurs musculaires, baisse d’énergie, émotions vives, qu’elles soient positives ou négatives, troubles digestifs, etc.

Techniques utilisées

Le massothérapeute en shiatsu travaille avec ses mains, ses pouces, ses doigts, ses coudes, ses genoux et ses pieds. Le client n’a pas à se dévêtir. On recommande plutôt qu’il porte des vêtements amples et confortables.

Bienfaits

«Le massage shiatsu harmonise les fonctions organiques, améliore la circulation sanguine et énergétique, assouplit les muscles et les tendons, rend la peau plus douce, augmente l’appétit, facilite l’élimination des selles et favorise le sommeil, énumère Lyne Fournier, massothérapeute depuis 40 ans dans le Vieux-Longueuil et ex-enseignante de shiatsu. Je note également qu’après quelques séances, les gens reconnectent avec leur corps.»

Bon à savoir

Le shiatsu n’utilise pas d’huile et ce type de massage n’implique pas de glissements sur la peau.

Info

fqm.qc.ca (ou 1 800 363-9609).

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Poupou et nous

Vidéos