Massage: lequel choisir?

Massage: lequel choisir?

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStock

L’automne nous donne envie de se prendre en main, physiquement et mentalement. Et si on commençait par un bon massage? Petit guide pratique pour découvrir celui qu’il nous faut.

Non seulement la massothérapie n’a pas son pareil pour nous détendre, mais elle s’impose de plus en plus pour ses bienfaits thérapeutiques. La preuve: selon la Fédération québécoise des massothérapeutes agréés (FQM), 80 % des Québécois qui consultent un massothérapeute le font pour des problèmes de santé.

Ce n’est pas surprenant. Plusieurs études ont démontré qu’un massage ciblé, exécuté par un massothérapeute bien formé, procure de multiples bénéfices pour le corps et l’esprit. Outre la réduction du stress et de l’anxiété, il agit sur les douleurs musculosquelettiques (causées par l’arthrose, la fibromyalgie, une entorse, la migraine, un mal de dos, de cou ou d’épaules), la digestion, la mobilité et plus encore.

«La massothérapie est une approche complémentaire axée sur la santé et le bien-être, déclare Christine Michaud, massothérapeute agréée certifiée et vice-présidente de la FQM. Sans remplacer un traitement médical, elle s’inscrit dans une prise en charge globale de certaines pathologies, en complémentarité avec d’autres disciplines (médecine, soins infirmiers, physiothérapie, etc.) afin d’atténuer les symptômes et d’améliorer la qualité de vie des gens.»

Il n’y a pas d’âge pour recevoir un massage. Cela dit, il est tout de même important de choisir un massothérapeute reconnu et de remplir le questionnaire santé lors de la consultation, surtout si on souffre d’un problème médical. «Ces renseignements permettent d’identifier les contrindications au massage ou de l’adapter en fonction des besoins, de l’âge et de la condition de la personne», indique la massothérapeute Linda Mongeau, présidente du conseil d’administration du Réseau des massothérapeutes professionnels du Québec (RMPQ).

Autre bonne idée: en discuter avec notre médecin. On n’est jamais trop prudent.

La plupart des techniques se pratiquent sur une table de massage. La personne massée garde généralement sa culotte sous le drap et le massothérapeute découvre seulement la partie à masser.

À la carte

Chaque type de massage procure des avantages spécifiques. À nous de trouver celui qui nous apportera les plus grands bénéfices. En voici cinq parmi les plus populaires.

Massage suédois

C’est quoi?
Un enchaînement de manœuvres – effleurage, pétrissage, foulage – appliquées principalement sur les muscles et les articulations. «Le massothérapeute utilise une huile pour favoriser la fluidité des mouvements, souligne Linda Mongeau. Il débute toujours en douceur pour réchauffer les muscles, puis il adapte le rythme et la profondeur des manœuvres selon les besoins et le confort du client.» Chaque segment du corps est massé séparément.

Les bienfaits
Il remet en état les muscles fatigués ou endoloris et soulage les douleurs musculosquelettiques liées à l’activité physique, au stress ou aux tensions musculaires. Il lubrifie les articulations, améliore la circulation, redonne de la mobilité et augmente l’amplitude des mouvements. Il a aussi pour effet de combattre la fatigue, l’anxiété, l’insomnie, la migraine et la constipation.

C’est pour qui?
Les sportifs, les gens actifs et les personnes tendues l’apprécient tout particulièrement, de même que ceux et celles qui souffrent de douleurs chroniques ou qui veulent retrouver une certaine souplesse.

Massage shiatsu

C’est quoi?
D’origine japonaise, ce massage consiste à exercer des pressions plus ou moins fortes avec les pouces, les paumes et les coudes sur des points précis d’acupuncture situés le long des méridiens – là où circule l’énergie – afin de rétablir l’équilibre énergétique du corps. Chaque point correspond à un organe spécifique. «En plus des pressions exercées, le massage peut inclure d’autres mouvements, comme des étirements et des mobilisations articulaires, précise Christine Michaud. Le massage se pratique par-dessus les vêtements ou sur la peau. Il s’effectue sans huile, sur un matelas posé au sol ou sur une table basse.»

Les bienfaits
En éliminant les blocages énergétiques, le shiatsu aide à régulariser la circulation de l’énergie dans les méridiens et à stimuler la vitalité mentale et physique. Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là: il contribue aussi à soulager certains maux, dont le stress, l’anxiété, la fatigue, l’insomnie, la constipation et les maux de tête, entre autres. Il améliore la respiration et augmente la résistance aux infections et aux maladies.

C’est pour qui?
Le shiatsu fait des merveilles pour les personnes qui souffrent de fatigue, de stress, de déprime hivernale, de décalage horaire, d’insomnie et de troubles digestifs.

Drainage lymphatique

C’est quoi?
Cette technique de massage vise à stimuler la circulation de la lymphe et à faciliter son transport jusqu’aux ganglions lymphatiques. «Les ganglions ont notamment pour fonction d’éliminer les toxines accumulées dans la lymphe et de la débarrasser des surplus de liquides qui s’y trouvent afin de prévenir l’engorgement des tissus», explique Christine Michaud. Pratiquée sans huile et directement sur la peau, la technique consiste à appliquer des pressions circulaires – reproduisant un effet de pompage – à la surface de la peau avec la paume des mains et les doigts en suivant le trajet des vaisseaux lymphatiques. Lumière tamisée et musique douce accompagnent généralement le drainage lymphatique.

Les bienfaits
Le drainage lymphatique atténue la sensation de jambes lourdes et l’enflure aux membres (un lymphœdème, par exemple). Comme il agit directement sur le système nerveux autonome, il s’avère aussi fort efficace dans les cas de stress et de fatigue. Il stimule par ailleurs le système immunitaire, accélère la cicatrisation à la suite d’une blessure ou d’une chirurgie et agit sur l’intestin. Il a même des effets sur la cellulite et les vergetures!

C’est pour qui?
Il convient particulièrement aux personnes aux prises avec une enflure des membres ou une lourdeur aux jambes. Il est aussi indiqué aux gens qui souffrent de problèmes digestifs, par exemple une constipation ou une digestion lente.

Massage lomi-lomi

C’est quoi?
D’origine hawaïenne, ce massage doux vise à revitaliser ainsi qu’à libérer les blocages psychiques et physiques. «Les mouvements amples et fluides – imitant le va-et-vient des vagues – s’effectuent tout le long du corps, mentionne Linda Mongeau. Les manœuvres (effleurage, étirement, etc.) s’exécutent principalement avec les avant-bras, directement sur la peau.» Le lomi-lomi utilise une huile de massage légèrement chauffée et parfumée, avec parfois une musique hawaïenne en fond sonore. Super relaxant!

Les bienfaits
En plus de procurer un sentiment de bien-être général, le lomi-lomi améliore la circulation sanguine et lymphatique, favorise l’élimination des toxines, diminue le stress et l’anxiété, soulage les tensions musculaires, améliore la mobilité, stimule le transit intestinal, bonifie le sommeil et réduit les douleurs lombaires et articulaires.

C’est pour qui?
Particulièrement pour ceux et celles qui souffrent d’angoisse, de stress ou de problèmes articulaires et musculaires. Il est aussi recommandé aux gens qui souhaitent éliminer les toxines tout en améliorant leur circulation sanguine et lymphatique.

Massage des tissus profonds

C’est quoi?
De prime abord, il ressemble au massage suédois. Tous deux visent le système musculosquelettique. Mais contrairement au massage suédois, qui travaille en superficie, ce type de massage opère plus en profondeur. Autre différence: les mouvements sont plus lents et les manœuvres, ainsi que les pressions, sont plus fermes, afin d’atteindre les couches profondes des muscles et des fascias. Le massothérapeute travaille directement sur la peau, sans huile, sur tout le corps ou uniquement sur la zone problématique. Attention: selon Christine Michaud, ce massage peut s’avérer inconfortable et douloureux pour certaines personnes. Sur demande, le massothérapeute ajustera la pression et l’intensité de ses gestes.

Les bienfaits
Il réduit les tensions et les contractions, soulage la douleur, diminue les raideurs et améliore la mobilité. Il peut également favoriser une guérison plus rapide après une blessure musculosquelettique, en augmentant le flux sanguin et en réduisant l’inflammation. Il aide aussi à délier les adhérences qui se forment à la suite d’une blessure musculosquelettique.

C’est pour qui?
Il est populaire chez les sportifs et les personnes physiquement actives. Il convient aussi aux gens qui souffrent de douleurs chroniques (lombalgie, fibromyalgie, etc.) ou d’une limitation de mouvements. Il plaît également aux personnes très tendues.

Automassage à domicile

Rien ne remplace un massage chez un massothérapeute. Mais quand le temps manque et qu’on a besoin de soulager nos muscles endoloris et notre stress, une petite séance d’automassage peut nous procurer des bénéfices. Cette habitude s’intègre sans peine à notre routine quotidienne puisqu’elle se pratique n’importe où et n’importe quand. On peut l’effectuer avec les doigts, les mains ou certains accessoires, comme une balle ou un rouleau. Quant aux exercices, ils sont faciles à trouver sur le web. On aurait tort de s’en priver, d’autant plus qu’on le mérite bien!

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Dites don!

Vidéos