Intervention au laser: voir de près et de loin

Intervention au laser: voir de près et de loin

Par Chantal Tellier

Crédit photo: Photo by David Travis on Unsplash

J’ai 55 ans et j’aimerais subir une intervention au laser. Mais suis-je une bonne candidate si je souffre à la fois de myopie et de presbytie? Sinon, quelles options s’offrent à moi?

La réponse de la Dre Johanna Choremis, spécialiste en cornée et en chirurgie réfractive à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal: Il existe des solutions, mais il faut préciser d’emblée qu’aucune ne vous redonnera une vision parfaite.

Le Lasik est efficace pour corriger l’hypermétropie, la myopie ou l’astigmatisme, mais ce n’est pas le meilleur choix pour les personnes atteintes de presbytie. En effet, le Lasik agit en remodelant la cornée, alors que la perte de vision due à la presbytie est le résultat de modifications du cristallin, qui durcit en vieillissant.

Certains ophtalmologistes proposent un traitement appelé «monovision». Un œil est corrigé pour la vision de loin et l’autre pour la vision de près. Cette technique dépend de la capacité du cerveau à s’y adapter. Elle ne fonctionne donc pas pour tout le monde. La chirurgie de remplacement du cristallin peut être une solution efficace pour la presbytie, tout en traitant également la myopie ou l’hypermétropie préexistantes et en prévenant les cataractes.

Le cristallin naturel de l’œil est remplacé par une lentille intraoculaire, personnalisée pour s’adapter aux besoins visuels et au mode de vie de chaque patient.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Poupou et nous

Vidéos