Zoom sur les soins des dents

Zoom sur les soins des dents

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Des soins dentaires appropriés sont essentiels pour conserver vos dents naturelles toute votre vie. Mais il y a plus. Une mauvaise hygiène buccodentaire peut non seulement causer des caries et des maladies des gencives, elle peut aussi nuire à votre santé. Des études scientifiques ont en effet établi un lien direct entre les affections buccales et certaines maladies cardiovasculaires, pulmonaires ainsi que d'autres du système digestif, notamment. L'explication: les bactéries présentes lorsqu'il y a une maladie des gencives ou une parodontite peuvent se propager dans tout l’organisme via l’œsophage et la circulation sanguine. Si vous utilisez les bons outils d’hygiène dentaire, vous serez mieux en mesure d'éliminer les intrus.

Les dentifrices

Tous les dentifrices s’équivalent. L’important: sélectionner une pâte dentifrice avec fluorure, un ingrédient reconnu pour aider à prévenir la carie, réduire l’activité des bactéries, renforcer l’émail et rendre les dents moins vulnérables à l’acidité. Les dentifrices ultrariches en fluor sont parfois recommandés aux personnes prédisposées à la carie. Mais avant de les utiliser, demandez l’avis de votre dentiste. Il existe aussi des dentifrices destinés à traiter des problèmes spécifiques.

Antitartres

Le tartre joue un rôle important dans l’apparition, le développement et la récidive des infections gingivales et parodontales. Il se forme lorsque la plaque, une pellicule molle et blanchâtre composée principalement de résidus alimentaires et de bactéries qui se dépose sur les dents, se met à durcir. Il faut à la plaque environ 24 heures pour se reformer et se coller aux dents. Le hic: une fois le tartre solidifié, seul un détartrage chez le dentiste peut en venir à bout. Les dentifrices antitartre aident à décoller la plaque plus facilement. Ils conviennent particulièrement aux personnes à risque, telles que les fumeurs, les gens souffrant de sécheresse buccale et ceux chez qui le tartre tend à se créer rapidement.

Pour dents sensibles.

Mordre dans une crème glacée vous fait grimacer? Consommer un potage chaud s’avère éprouvant? C’est sans doute parce que vos dents sont hypersensibles. L’hypersensibilité dentaire provoque en effet une douleur brève et vive sous l’action du chaud, du froid, du sucre, de l’acidité des aliments, de l’air, du brossage ou du toucher. Elle est principalement causée par la récession gingivale qui expose la racine des dents, mais parfois aussi par l’exposition des «pores» de la dentine sous l’émail. Les dentifrices pour dents sensibles renferment des agents désensibilisants qui bloquent les microporosités et inhibent la transmission nerveuse, d’où une atténuation considérable de la douleur. Comme leur action est temporaire, il faut les utiliser quotidiennement.

Blanchissants

Tous les dentifrices aident à l’élimination des taches superficielles à la surface des dents. Les dentifrices dits «blanchissants» contiennent pour leur part des agents nettoyants plus abrasifs qui en accroissent l'efficacité. Par contre, le temps de contact avec les dents est trop court pour que le dentifrice agisse sur la coloration. Optez pour une formule légèrement abrasive afin de ne pas endommager l’émail de vos dents – plus l’émail mincit, plus la teinte jaunâtre de la dentine paraît – ou d'irriter vos gencives. Le mieux, c’est de l'utiliser en alternance avec un dentifrice traditionnel.

Mais peu importe le dentifrice utilisé, ce qui fait une réelle différence, c’est le temps consacré au brossage des dents. Pour être efficace, le brossage devrait durer entre deux et trois minutes, et être répété au moins deux fois par jour. Petit rappel: le brossage le plus important est celui du soir, car la nuit on produit moins de salive et les bactéries peuvent alors s’en donner à cœur joie. Et étonnamment, mieux vaut se brosser les dents dès le saut du lit, avant même de déjeuner. Des études scientifiques ont en effet démontré que, dès les premières bouchées, le taux d’acidité en bouche grimpe en flèche. Le fluorure contenu dans le dentifrice érige une barrière contre l’acide et protège l’émail. Après le repas, un nettoyage avec la brosse et de l’eau suffit. Vous ne pouvez vous passer de dentifrice ? Attendez alors une heure avant de vous brosser à nouveau les dents pour réduire l’action abrasive du produit. Pas de brosse à dents sous la main? Vous pouvez toujours manger un morceau de fromage à pâte dure, comme le cheddar. Il a un effet anticariogène. Ou encore une pomme ou une gomme sans sucre qui stimule la production de salive et assure, par le fait même, un «autonettoyage» momentané des dents.

Les brosses à dents

Vous croyez que les soies rigides nettoient mieux les dents? Erreur! Tout le monde gagne à employer une brosse à dents à soies souples pour les brossages quotidiens. Comparativement aux autres brosses, elles abîment et usent moins l’émail des dents, irritent moins les gencives et glissent mieux dans les espaces entre les dents. Privilégiez aussi une brosse dotée d’une tête arrondie et suffisamment petite pour atteindre les surfaces difficilement accessibles, comme les dernières molaires. Quant à la forme des soies, il en existe pour tous les goûts: droites, croisées, à multiples niveaux, etc. Le mieux, c’est de demander l’avis de votre dentiste pour déterminer celle qui convient à votre dentition. Pour le manche, adoptez celui avec lequel vous êtes le plus à l’aise. Brosse électrique ou manuelle? Utilisée avec une bonne technique de brossage, section par section, une brosse à dents manuelle nettoie aussi bien qu’une brosse électrique. Par contre, la brosse électrique est généralement plus facile à manier quand on a un problème de dextérité – si on est arthritique, par exemple. Elle peut aussi faciliter la tâche de ceux dont certaines dents chevauchent. Selon des études, les résultats sont souvent meilleurs avec la brosse électrique parce que les gens s’appliquent habituellement davantage lors du brossage. Et comme la pression exercée sur les dents est uniforme, il y a moins de risque d’endommager l’émail. 

Conseil: tenez le manche de votre brosse à dents manuelle entre vos doigts plutôt que dans votre main, pour éviter les brossages trop vigoureux. Et changez régulièrement de brosse à dents – ou de tête de brosse si vous utilisez une brosse à dents électrique. Des soies déformées délogent très mal la plaque.

 

Les soies dentaires

Aucune brosse à dents ne peut atteindre l’espace entre les dents ou sous la ligne gingivale pour chasser la plaque, les particules d’aliments et les bactéries coincées dans ces endroits difficiles. Résultat: elle ne nettoie que 65% de la surface des dents! La soie dentaire fait le reste du travail. Elle doit donc être passée une fois par jour, idéalement avant le coucher. On trouve sur le marché une variété de modèles: ruban satin, ciré, blanchissant, à indicateur de plaque, avec soies orthodontiques pour appareils dentaires, etc. À la base, toutes les soies dentaires sont efficaces. Mais il se peut que certains types de soies conviennent mieux à votre dentition ou se manipulent plus facilement. Par exemple, une soie dentaire fine, extra fine ou cirée s’insère et glisse particulièrement  aisément entre les dents très rapprochées ou qui chevauchent. La soie cirée peut, à la longue, laisser sur les dents une légère pellicule de cire qui devra être enlevée par l’hygiéniste dentaire. La soie non cirée est plus absorbante, mais elle peut se coincer pus facilement sur les obturations rugueuses. Le porte-soie qui sert à tenir la soie dentaire, évitant qu'on l’enroule autour des doigts, simplifie la tâche des gens moins habiles; par contre, il est plus difficile de contourner la dent avec le support rigide. Le ruban, plus large, ramasse mieux les débris, nettoie bien les dents très espacées et risque moins de blesser les gencives. La soie blanchissante est un peu plus abrasive; elle aide à éliminer les taches superficielles entre les dents, mais ne modifie pas la coloration.

Le rince-bouche

Le rince-bouche

Il ne remplace ni le brossage ni la soie dentaire. Mais le rince-bouche antibactérien peut s’avérer intéressant pour aider à réduire les bactéries de la plaque dentaire. Il s’utilise deux fois par jour, matin et soir. À éviter toutefois: les rince-bouche contenant de l’alcool qui provoquent graduellement un assèchement de la bouche. Comme les bactéries collent plus facilement aux surfaces sèches, on accélérerait la formation de plaque et de tartre.

Le gratte-langue

Faire usage d’un gratte-langue une fois par jour est une bonne habitude à prendre pour réduire la quantité de bactéries dans la bouche. Les crevasses de la langue renferment, en effet, des cellules mortes, de la plaque dentaire et des débris d’aliments qui ne peuvent être éliminés qu’à l’aide d’une brosse à dents ou d’un gratte-langue.

Merci au Dr Barry Dolman, président de l’Ordre des dentistes du Québec, et à Johanne Côté, directrice générale de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, pour leur collaboration.

Vous aimerez aussi:
Les progrès en dentisterie permettent dorénavant de corriger avec succès des dents mal alignées, trop espacées, jaunies ou encore manquantes. Tour de piste des traitements qui vous permettront de sourire à nouveau et de croquer dans la vie!
Dentifrices, fils dentaires, brosses à dents... Nos conseils pour une sélection judicieuse et une hygiène dentaire parfaite.
Et si la santé de la bouche avait un lien avec la santé en général?
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos