Une nouvelle molécule pour éradiquer la douleur

Une nouvelle molécule pour éradiquer la douleur

Par Élise Jetté

Crédit photo: iStock Photo

Une nouvelle molécule combattrait aussi efficacement la douleur que les opiacés (comme la morphine, par exemple), mais sans que l’on doive payer le prix des effets secondaires (dépendance, constipation, etc.).

Selon ce que rapporte l’Agence France Presse, le Dr Brian Kobilka à Stanford, en Californie, et ses collègues ont étudié plus de 3 millions de molécules sur ordinateur, avant de trouver la combinaison idéale: PZM21.

Testée sur des souris, la molécule PZM21 provoque des effets antidouleurs similaires à ceux de la morphine, mais qui durent plus longtemps.

Les opiacés en se fixant sur les membranes du cerveau et de la moelle épinière déclenchent plusieurs réactions cellulaires. Cette nouvelle avancée scientifique a amené les chercheurs à activer la voie des antidouleurs dans la molécule, tout en gardant les autres voies bloquées.

Malheureusement, il faudra encore quelques années de tests, sur les humains entre autres, pour que la molécule puisse être disponible dans les pharmacies. Il faudra aussi déterminer si, au fil du temps, la puissance analgésique de la molécule perd de son efficacité par accoutumance. 

L’abus d’opiacés étant un grave problème de santé publique, il pourrait être avantageux de commercialiser un équivalent qui ne présente pas d’effets néfastes. Aux États-Unis, les décès liés aux analgésiques opiacés ont presque doublé entre 2000 et 2014.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos