Pourquoi vous faire vacciner contre la grippe!

Pourquoi vous faire vacciner contre la grippe!

Par Marie-Christine Tremblay

Crédit photo: shutterstock.com

Pourquoi se faire vacciner contre la grippe?

Fièvre, toux, douleurs musculaires et articulaires, maux de tête, maux de gorge, écoulement nasal, les symptômes de la grippe saisonnière apparaissent subitement et disparaissent généralement au bout d'une semaine sans traitement particulier. Mais dans certains cas, la grippe peut entraîner des complications graves, surtout chez les personnes âgées et les personnes atteintes de certaines maladies. Santé Canada estime que chaque année, la grippe est responsable de plus de 12, 000 hospitalisations et de 3 500 décès. Et selon l'Organisation mondiale de la santé, le moyen le plus efficace de se prémunir de la grippe et de ses complications est la vaccination. 

Qui peut recevoir le vaccin contre la grippe gratuitement?

À cause des risques de complication, certaines personnes peuvent recevoir gratuitement le vaccin injectable. C'est le cas, entre autres, des personnes de 60 ans et plus et des personnes atteintes de certaines maladies chroniques comme des troubles cardiaques ou pulmonaires nécessitant un suivi médical régulier, le diabète, les troubles hépatiques, les troubles rénaux, les troubles hématologiques, le cancer, le déficit immunitaire, et de ceux qui suivent un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie, ou qui prennent des médicaments anti-rejets.

Le vaccin contre la grippe, les réactions et la démarche à suivre

De quoi est composé le vaccin contre la grippe?

Il existe trois types de grippe saisonnière – A, B et C. Comme les cas de grippe de type C sont moins fréquents, les vaccins contre la grippe sont élaborés à partir des virus grippaux de type A et de type B. C'est l'OMS qui émet des recommandations sur la composition des vaccins en ciblant les virus qui circulent le plus. Par exemple, pour la saison 2015-2016, le vaccin offert au Québec contient les souches suivantes:

  • A/California/7/2009 (H1N1)
  • A/Switzerland/9715293/2013 (H3N2)
  • B/Phuket/3073/2013

Il faut compter deux semaines pour que le vaccin atteigne sa totale  efficacité.

Quelles sont les réactions au vaccin contre la grippe?

Selon le Ministère de la santé et des services sociaux, les réactions au vaccin sont somme toute mineures et de courte durée. Voici les principales:

  • Plus de 50% des personnes vaccinées auront une douleur à  l'endroit de l'injection.
  • Moins de 50% auront une rougeur et un gonflement à l'endroit de l'injection et pourront ressentir une douleur musculaire, une douleur aux jointures, des maux de tête, de la fatigue, une perte d'appétit, de la somnolence et de l'irritabilité. 
  • Moins de 10% auront un bleu ou des démangeaisons à l'endroit de l'injection, de la fièvre, des frissons, des nausées, de la diarrhée, des maux de ventre, de maux de gorge, de toux ou de difficultés respiratoires. 
  • Moins de 1% des personnes auront une enflure du visage, des rougeurs sur la peau, des étourdissements et une enflure des ganglions. 

Les réactions allergiques graves sont extrêmement rares, de même que le syndrome de Guillain-Barré, une paralysie progressive qui finit par disparaître mais qui peut laisser des séquelles. En fait, on estime que le risque de souffrir du syndrome de Guillain-Barré est plus grand si on contracte la grippe que si on se fait vacciner.

Quand et où vous faire vacciner contre la grippe?

Vous pouvez vous faire vacciner dans toutes les régions du Québec. Pour connaître les dates de vaccination et vérifier si vous devez prendre un rendez-vous ou si vous pouvez vous rendre directement dans un établissement qui dispense le vaccin, sélectionnez votre région ici.  

 

Pour tout savoir sur le vaccin contre la grippe, rendez-vous sur le Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec.



Vous aimerez aussi:


Comment distinguer une bronchite d'une pneumonie? Toux persistante, fièvre et souffle court, quand faut-il vraiment s’inquiéter? Voici les symptômes à surveiller et les traitements pour en guérir.

Les maux de gorge sont souvent le symptôme d'une autre maladie. Laryngite, pharyngite, rhinopharyngite, amygdalite ou cancer, voici les principaux maux associés au mal de gorge et des trucs pour le soulager.

À chacune de vos visites médicales, votre médecin vous prescrit des analyses sanguines? Normal. Elles lui sont fort utiles pour établir un diagnostic. Mais à quoi servent-elles exactement? Voici ce que révèlent les prises de sang.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Crier sur la plage

Vidéos