Mal de pied: problèmes et traitements

Mal de pied: problèmes et traitements

Par Marie-Josée Lacroix

Crédit photo: iStockphoto.com

Les pieds nous supportent et nous transportent. On marche, on court, on danse grâce à cette partie complexe de l’anatomie. On les tient pour acquis... jusqu’à ce qu’un problème surgisse. Les maux de pieds éventuels sont multiples, des plus simples aux plus complexes. 

Les orteils sont sans doute les parties du pied les plus malmenées. On se les fait marcher dessus, on les cogne un peu partout, on les emprisonne dans des souliers trop étroits, trop pointus ou trop courts. Et les maux se développent, certains plus courants chez les aînés. Voyons voir. 

Hallus valgus (oignon)

Vous connaissez le hallux valgus? Bien sûr: il s’agit de l’oignon. Il est provoqué par le renflement de l’articulation du gros orteil, ce qui l’amène à faire saillie et à se recourber vers les autres orteils. Ce mal est fréquent, particulièrement chez les femmes qui portent souvent des talons hauts. L’oignon peut aussi être causé par des affections touchant les articulations, telle l’arthrite. 

Cors et oeils-de-perdrix

Lorsque le gros orteil dévie ainsi, les autres doigts de pied risquent d’en écoper. Le frottement répété de l’oignon contre la chaussure peut causer l’épaississement et le durcissement de la peau, et voilà les cors, ces protubérances situées sur les orteils. Cors ou oeils-de-perdrix? Ces maux sont presque synonymes: les cors se forment sur le dessus des articulations des orteils, les oeils-de-perdrix entre les orteils. 

Les cors peuvent eux-mêmes être un symptôme de l’orteil en griffe, une autre déformation de l’orteil: il se courbe et réalise une griffe sur l’orteil suivant. L’organisme se défend alors en fabricant des cors. Ce mal est fréquent et il atteint, lui aussi, plus généralement les femmes puisqu’il est favorisé par les chaussures trop courtes et les talons hauts. 

Métatarsalgie

Quand les gens se plaignent d’avoir mal aux pieds, ils parlent généralement de la plante du pied. C’est la métatarsalgie. La douleur et l’inflammation peuvent être centrées sur un os ou réparties sur les cinq os longs qui forment cette partie du squelette du pied appelée métatarse. Cette douleur est semblable à des brûlures, qui se manifestent en marchant ou en station debout prolongée, en particulier sur une surface dure. Ce mal peut aussi être causé par l’arthrite ou, encore une fois, par des chaussures inappropriées. 

Callosités et durillons

La plante des pieds peut aussi être affectée par les callosités ou durillons. Il s’agit, tout comme les cors, d’un épaississement de la peau, qui peut aussi être localisé au talon et qui se forme lors des frottements répétés de l’os, cette fois avec le fond de la chaussure. 

L'arthrite du pied

Enfin, deux affectations du pied sont liées à des maladies: l’arthrite du pied, plus particulièrement la polyarthrite rhumatoïde, qui peut conduire à des déformations des articulations touchées, et le pied diabétique (neuropathie), l’une des complications les plus récurrentes du diabète. La personne atteinte sent des engourdissements ou des picotements dans les orteils, et des douleurs progressives apparaissent. Aucun remède n’existe encore pour ces deux maladies, mais il existe un certain nombre d’options de traitement. 

Prévention et traitement des maux de pieds

Prévention 

Pour éviter les problèmes, chacun doit prendre le mot prévention au pied de la lettre, en commençant par inspecter régulièrement ses pieds. La plupart des maux de pieds sont causés par le surpoids – à surveiller – et, on l’a compris, par le port de chaussures inappropriées ou mal ajustées. Les femmes devraient éviter les chaussures à bouts pointus, à talons hauts de plus de 57 mm (2 ¼ po)) ou trop courtes: il devrait y avoir 13 mm (½ po) entre l’extrémité du gros orteil et le bout de la chaussure, et on doit pouvoir remuer librement l’ensemble des orteils. Pour commencer la journée du bon pied... 

Quand consulter? 

On ne doit pas attendre d’être au pied du mur pour consulter. On doit le faire si on a une douleur persistante, si on remarque une déformation aux pieds ou aux orteils, des rougeurs, de l’enflure, ou si les pieds deviennent insensibles. 

Qui consulter? 

Le podiatre traitera notamment les oignons, les cors et les callosités. L’orthopédiste veillera aux soins chirurgicaux, par exemple, dans les cas avancés d’oignon. L’orthésiste dispose d’une variété d’orthèses qui aideront à soulager et à prévenir de nombreux types de maux de pied, d’orteil et de talon. Beaucoup de personnes âgées en portent pour compenser la dégradation des pieds due au vieillissement.

Vous aimerez aussi:

L’Association des pédicures du Québec donne aux soins des pieds la place qui leur revient: santé et bien-être.  Voici donc une fiche conseil sur l’hygiène des pieds et des ongles.


Nos mains et nos pieds doivent se faire tout beau pour l'été. Trucs et conseils pour réussir ces soins.

Les ongles sont le reflet de notre santé. Excellent baromètre pour indiquer ce qui cloche avec notre corps, voyons ce qu’ils nous révèlent.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos