L’acupuncture pour équilibrer l’énergie vitale

L’acupuncture pour équilibrer l’énergie vitale

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: Photo by Antonika Chanel on Unsplash

Qu’est-ce que l’acupuncture?

Cette énergie circule dans un réseau de canaux nommés méridiens, sur lesquels se situent des points d’acupuncture correspondant à une fonction physiologique ou organique. Ces méridiens acheminent l’énergie dans l’organisme afin d’alimenter le cerveau, les organes, les muscles, les os, les nerfs, les glandes et tous les autres systèmes.

«En introduisant des aiguilles sur des points sélectionnés en fonction du diagnostic énergétique, l’acupuncteur stimule ces points, libère l’énergie et la redirige vers les parties du corps correspondantes pour favoriser un rééquilibre énergétique du Qi et, par conséquent, la santé», déclare Julie Dorval, présidente de l’Association des acupuncteurs du Québec. Car, selon la philosophie chinoise, tout déséquilibre du Qi engendre la maladie ou des malaises fonctionnels.

 

L'acupuncture soigne quoi?

En prévention, l’acupuncture renforce l’organisme en l’armant contre les maladies. En fonction curative, elle agit sur plusieurs systèmes:

  • digestif (dyspepsie, douleurs gastriques, constipation, diarrhée, troubles biliaires et du foie, etc.)
  • respiratoire (asthme, bronchite, emphysème, sinusite, etc.); circulatoire (engourdissements, membres froids, enflure, etc.)
  • urinaire (troubles de la prostate, cystite, pertes involontaires d’urine, difficulté à uriner)
  • génital (vaginite, ménopause, impuissance, etc.)
  • système auditif (bourdonnements d’oreilles, syndrome de Ménière, douleurs)
  • neurovégétatif (nervosité, anxiété, insomnie, fatigue, vertiges, tremblements, etc.)
  • cutané (eczéma, zona, dermatose, urticaire, etc.)
  • allergies (rhume des foins et autres)
  • douleur (arthrite, rhumatisme, torticolis, douleurs cervicales, sciatique, migraines et maux de tête, entorse, névralgie, etc.)

Elle soulage également la douleur ou les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie. 

 

Comment se déroule une séance d'acupuncture?

Après un bilan de santé (alimentation, sommeil, état émotionnel, historique médical, antécédents familiaux, but de la visite), l’acupuncteur procède à une observation minutieuse du patient – teint, respiration, poids, langue, etc. – pour établir un diagnostic énergétique. 

Vient ensuite le traitement. Les instruments les plus fréquemment utilisés sont de très fines aiguilles jetables qu’il insère délicatement sous la peau à des points précis du corps. Au moment de l’introduction des aiguilles, on ressent une sensation semblable à une piqûre de moustique, mais cela ne dure qu’une fraction de seconde. Elles seront laissées en place de 20 à 40 minutes. 

L’acupuncteur peut aussi recourir à d’autres techniques pour stimuler ces points, dont la moxibustion qui consiste à utiliser, en plus des aiguilles, la chaleur ainsi qu’une herbe appelée armoise; les ventouses qu’il fait glisser le long d’un méridien; la fleur de prunier qui ressemble à un petit marteau avec laquelle il frappe doucement la peau; ou encore la stimulation électrique et le laser. 

Certains acupuncteurs vont ajouter au traitement le massage, la diététique chinoise, les plantes médicinales ou le Qi gong (un ensemble d’exercices destinés à équilibrer le Qi). 

Durée d’une séance: entre 45 et 60 minutes. 

 

Existe-t-il des contre-indications à l'acupuncture? 

L’acupuncture est contre-indiquée pour le traitement des urgences médicales et chirurgicales ainsi que des tumeurs malignes. Ceux qui portent un stimulateur cardiaque ne peuvent recevoir de stimulations électriques, l’une des techniques employées. Quant à ceux qui présentent des troubles de coagulation, qui suivent un traitement anticoagulant ou qui prennent des médicaments avec effet anticoagulant, ils doivent d’abord demander l’avis du médecin traitant. 

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos