La maladie cœliaque et l’intolérance au gluten

La maladie cœliaque et l’intolérance au gluten

Par Marie-Christine Tremblay

Crédit photo: iStockphoto.com

La maladie cœliaque est maladie auto-immune causée par une intolérance permanente au gluten qui entraîne une destruction inflammatoire du petit intestin. Par conséquent, de nombreux nutriments, comme le fer, le calcium, l'acide folique et certaines vitamines sont mal absorbés ce qui causent de graves carences. Lorsqu'elle n'est pas traitée, la maladie coeliaque peut entraîner des complications comme la malnutrition, l'intolérance au lactose, l'anémie, l'ostéoporose et les calculs rénaux

Symptômes et signes de la maladie coeliaque

Les symptômes de la maladie coeliaque les plus courants vont de la diarrhée à la constipation, en passant par la perte de poids, l'obésité, les douleurs abdominales, les ballonnements, les flatulences, les maux de tête, le reflux gastrique, l'anémie et la fatigue. Les symptômes varient d'une personne à l'autre et peuvent être légers ou même inexistants chez de nombreuses personnes. Santé Canada estime qu'environ 300 000 Canadiens en sont atteints dont plus de 76 000 Québécois. 

Les causes de la maladie coeliaque

On ne connaît pas précisément les causes de la maladie coeliaque mais, elle est plus fréquente chez les personnes qui ont déjà un membre de la famille qui en est atteint, et chez l'adulte, elle apparaît quelquefois après une chirurgie, une grossesse, une infection virale ou un stress sévère. 

Diagnostic et traitement de la maladie coeliaque

Le diagnostic de la maladie coeliaque

On diagnostique la maladie coeliaque par des analyses sanguines et une biopsie de l'intestin grêle. Afin de bien dépister la maladie, il est important de procéder à ces analyses avant de retirer le gluten du régime alimentaire. Même en l'absence de symptômes, les analyses sanguines permettent de détecter la maladie.

Le traitement de la maladie coeliaque

Le traitement de la maladie coeliaque tient essentiellement à un régime exempt d'aliments contenant du gluten. Les symptômes disparaissent habituellement  au bout de 6 à 12 mois et on peut s'attendre à la guérison complète des tissus endommagés de l'intestin grêle ainsi qu'une réduction des risques de complications selon la précocité du diagnostic.    

Maladie cœliaque ou intolérance au gluten?

Il arrive que certaines personnes présentent certains symptômes de la maladie coeliaque malgré des analyses négatives et une absence de dommages à l'intestin grêle. On parle alors d'intolérance au gluten. Récemment, des études tendent à démontrer que les personnes intolérantes au gluten seraient aussi intolérantes à d'autres composantes du blé. Il s'agirait donc d'une intolérance au blé en général.  

La mode du régime sans gluten

Le régime sans gluten connaît actuellement un grand engouement et est devenu synonyme de régime santé et minceur. De nombreuses vedettes en ont fait la promotion en vantant ses vertus. Pourtant, les experts sont formels: il n'y a pas d'avantage nutritionnel à éliminer le gluten de son alimentation si on n*est pas atteint de maladie coeliaque ou d'intolérance au gluten. De plus, les aliments sans gluten sont souvent pauvres en fibres en vitamines et en minéraux et de faible valeur nutritive.

Régime minceur, certes, puisqu'il élimine automatiquement certains aliments riches en calories, comme les pâtisseries et de nombreux aliments préparés riches en gras et en sucre. Mais en changeant certaines habitudes, on peut atteindre le même résultat sans nuire à sa santé.  

Régime sans gluten: les aliments interdits et les aliments permis

Vous aimerez aussi:


Gluten, aliments légers, cures de détox, fruits surgelés et noix, voici cinq fausses croyances en alimentation dont on devrait se méfier.

Le quinoa s’intègre parfaitement aux régimes des personnes diabétiques et, comme il est dépourvu de gluten, de celles qui souffrent de la maladie coeliaque. Un aliment à découvrir!

 Des légumes à découvrir
Bok choy, panais, mâche, fève edamame, voici des légumes qui mériteraient de se retrouver plus souvent dans notre assiette, non seulement pour leur saveur mais aussi pour leur valeur nutritive.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos