Des plantes pour soigner vos maux de tête

Des plantes pour soigner vos maux de tête

Par François Gariépy

Crédit photo: iStockphoto.com

On pourrait presque dire qu'il y a autant de maux qu'il y a de têtes. Et démêler les maux de tête les uns des autres peut constituer un vrai casse-tête! Heureusement, les maux de tête ordinaires sont les plus fréquents et, en général, passagers. Plusieurs plantes contribuent à les prévenir et à les soigner.

Différents maux de tête

Les céphalées ordinaires siègent sous la voûte crânienne, excluant le cou et la face. La douleur se fait souvent sentir aux tempes. On associe souvent ces maux de tête à la tension nerveuse: la nuque devient tendue, l'arrière du crâne fait mal et la douleur se répand dans la tête.

Les migraines, pour leur part, se caractérisent par un mal de tête qui s'aggrave à l'effort. Elles peuvent être accompagnées de perte d'appétit, de nausées et de vomissements. Elles touchent trois fois plus de femmes que d'hommes. Troubles hormonaux liés à la grossesse et au syndrome prémenstruel, les migraines s'en vont souvent d'elles-mêmes à la ménopause. Pour les cas de migraine à répétition ou si le mal dure plus que quelques heures, il est préférable de consulter un professionnel de la santé.

D'autres pistes à explorer: le manque de sommeil, un état dépressif, le surmenage ou la prise excessive de médicaments analgésiques contre les maux de tête ou les inflammations peuvent causer à la longue des maux de tête.

Des plantes efficaces!

Contrer les maux de tête

Pour prévenir le mal de tête, il faut adopter une saine hygiène de vie: sommeil réparateur, relaxation, exercice physique et consommation raisonnable de nourriture et d'alcool… Mais qui peut prétendre vivre comme un saint? Si vous cherchez des solutions de remplacement aux analgésiques puissants offerts sur le marché et désirez expérimenter d'autres solutions, les plantes peuvent vous être utiles. En voici quelques-unes.

La grande camomille

La matricaire ou grande camomille (Tanacetum parthenium) est réputée pour soulager et prévenir maux de tête et migraines. Faites une tisane en déposant 4 à 8 feuilles dans une grande tasse et en y versant de l'eau bouillante. Ne laissez jamais bouillir, vous perdriez les propriétés. Vous pouvez acheter la matricaire en feuilles ou en gélules de feuilles pulvérisées dans les herboristeries et certains magasins d'aliments naturels. On prend une à six gélules par jour, selon les résultats obtenus. Demandez à votre thérapeute de déterminer la dose qui vous convient. À déconseiller aux femmes enceintes ou qui allaitent, car cette plante peut provoquer des fausses couches et des problèmes à l'enfant. Les personnes qui utilisent cette plante régulièrement ressentent parfois de la somnolence. Cessez l'usage si cette action sédative ne vous convient pas.

La grande camomille pousse facilement dans le jardin. On peut la cultiver à partir de la graine. C'est une plante qui se ressème d'elle-même année après année. Pendant l'été, enlevez les fleurs avant que les fruits se forment : vous aurez une floraison abondante. Vers la fin de l'été, laissez les fleurs monter en graines. Elles se ressèmeront d'elles-mêmes pour vous donner un bouquet de fleurs blanches et jaunes très délicates et décoratives.

Trois autres plantes à consommer

Le saule

L'écorce du saule (Salix spp.), aux propriétés analgésiques reconnues, est efficace pour traiter les maux de tête mais aussi les autres malaises habituellement soulagés par l'aspirine. On appelle d'ailleurs le saule l'aspirine végétale puisqu'il contient de la salicine. Il a aussi une action digestive, tonique et anti-inflammatoire. Pour préparer une décoction, plongez 1 c. à thé (5 ml) d'écorce riche en salicine dans 4 t (1 L) d'eau. Faites mijoter à feu très doux. Laissez refroidir et prenez 1 à 2 c. à soupe (15 à 30 ml). Répétez au besoin. Elle se conservera pendant quelques semaines au réfrigérateur. Si vous éprouvez des problèmes d'estomac en prenant de l'aspirine ou si vous y êtes allergique, évitez de prendre ce remède. Tournez-vous vers d'autres plantes comme le laurier. L'écorce de saule est en vente dans les herboristeries et les magasins d'aliments naturels.

Le laurier

Le laurier (Laurus nobilis) est une plante extrêmement utile en cuisine pour les marinades ou pour les plats mijotés, les sauces tomates et les menus à base de viande. Il contient aussi des substances appelées parthénolides, qui aident à prévenir la migraine et le mal de tête. Le laurier a aussi la réputation de soulager les maux d'estomac et de réduire les flatulences (un truc: faites cuire les légumineuses accompagnées de deux ou trois feuilles de laurier).

Pour les jardiniers intéressés, le laurier se cultive facilement à partir de la graine ou d'un plant. On le cultive en pot de façon à pouvoir le rentrer à l'intérieur pendant la saison froide. Peu exigeant, le laurier s’avère une très belle plante d'intérieur. On cueille les feuilles le matin vers la fin de l'été ou en automne et on les fait sécher à l'abri de la lumière. Pour calmer les maux de tête, on prépare une infusion de deux ou trois feuilles par tasse d'eau chaude. Si vous voulez obtenir une boisson encore plus efficace, ajoutez de la matricaire.

Le ginkgo

Le ginkgo (Ginkgo biloba) fait augmenter le flux sanguin cérébral et c'est ce qui expliquerait son effet sur les maux de tête. Cette plante a la réputation de guérir bien des maladies. Il vaut la peine de l'essayer. On prend le ginkgo sous forme d'extrait normalisé trois fois par jour à raison de 30 gouttes dans un demi-verre d'eau. On peut aussi prendre le ginkgo sous forme de gélules. Il ne faut pas dépasser 240 mg par jour puisque le ginkgo peut provoquer diarrhée, irritabilité et agitation.

On peut fabriquer une teinture de ginkgo en plongeant quelques feuilles dans un pot et en couvrant d'alcool à 40% (vodka ou alcool de la SAQ). On agite régulièrement et, après trois semaines, on filtre et l’on dépose dans un contenant ambré muni d'une pipette. Utilisez comme l'extrait normalisé vendu dans le commerce. Cette plante fait merveille dans les cas de problèmes circulatoires. Parlez-en à votre herboriste ou à votre phytothérapeute. Le ginkgo peut se cultiver dans un jardin de ville à la condition de le tailler régulièrement pour obtenir un bonsaï.

Plusieurs autres plantes aident à soulager les maux de tête: l'onagre, le piment rouge, la mélisse, le curcuma, la menthe poivrée, la scutellaire et la lavande. Partez à leur découverte. La tête vous fera signe quand la plante choisie vous conviendra!

* Certains produits naturels peuvent interférer avec les médicaments traditionnels. Si vous prenez déjà des médicaments, consultez votre médecin avant de prendre quelque produit que ce soit.

Mise à jour: décembre 2008

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Dites don!

Vidéos