Calmer la sécheresse nasale

Calmer la sécheresse nasale

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Lorsque les muqueuses s’assèchent, les virus se faufilent aisément, ce qui augmente les risques d’attraper rhumes, grippes et autres infections respiratoires. Voici quelques façons d'humidifier vos muqueuses nasales.

  • Humidifiez. L’utilisation d’un humidificateur permet d’équilibrer le taux d’humidité et, par ricochet, de prévenir les désagréments liés à la sécheresse. Pour savoir si vous avez besoin d’un tel appareil, mesurez le taux d’humidité de votre maison ou de votre appartement à l’aide d’un hygromètre. Il est recommandé de maintenir l’humidité à 40% l’hiver. 
  • Appliquez un lubrifiant nasal à l’intérieur des narines pour soulager la sécheresse nasale et apaiser l’irritation. Parmi les produits recommandés : Rhinaris et NasoGel. Pour les irritations plus importantes: Rhinaris Nozoil à base d’huile de sésame. À utiliser au besoin. 
  • Hydratez votre nez sensible à l’aide d’un vaporisateur salin doux, tel HydraSense, 2 ou 3 fois par jour. 
  • Baissez le chauffage. L’air frais est moins irritant pour les muqueuses nasales. 
  • Cessez de fumer. La fumée contribue à assécher le nez et à l’irriter. 
  • Rien n’y fait? Consultez votre médecin. Il s’agit peut-être d’un tout autre problème.

Merci au Dr François Lavigne, oto-rhino-laryngologiste à l’Institut ORL de Montréal, pour sa collaboration.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos