Probiotiques, des bienfaits magiques!

Probiotiques, des bienfaits magiques!

Par Isabelle Huot, , docteure en nutrition

À l’origine, les probiotiques étaient essentiellement contenus dans les produits laitiers. Mais ils sont devenus si populaires que l’industrie a vite fait de les introduire dans toute une gamme de produits. Il y a un siècle, le chercheur russe Eli Metchnikoff montra que les bactéries lactiques avaient plusieurs effets bénéfiques, dont celui d’accroître la longévité. Depuis, la science n’a cessé de leur découvrir une panoplie de fonctions favorables à la santé! Incursion du côté de ces «bons» micro-organismes!

C’est en 1965 que l’on a présenté pour la première fois les probiotiques comme des micro-organismes qui, contrairement aux antibiotiques, favorisent la croissance d’autres organismes. En 1989, on a ajouté les concepts de viabilité et d’effet favorable, pour obtenir la définition aujourd’hui reconnue par la communauté scientifique: un probiotique est un micro-organisme vivant qui, ingéré en quantité suffisante, a des effets bénéfiques pour l’organisme. Les bénéfices étudiés sont notamment liés à la santé intestinale et à la modulation du système immunitaire.

Les probiotiques régulent-ils le transit intestinal?

Pour traiter la constipation, on a toujours recommandé de manger davantage de fibres, de boire plus d’eau et de faire de l’exercice quotidiennement. Voilà maintenant que la prise de probiotiques s’ajoute à ces prescriptions. Il semble que certaines souches de bactéries, notamment la souche présente dans le yogourt Activia, puissent réduire le temps de transit. Plusieurs études ont aussi démontré la capacité des probiotiques à soulager les symptômes reliés au syndrome du côlon irritable, une condition qui semble toucher de plus en plus de Canadiens. Une réduction importante des ballonnements et des flatulences a aussi été observée. 

Bien qu’ils puissent accélérer le transit intestinal, les probiotiques sont aussi reconnus comme agents préventifs de la diarrhée infectieuse et ce, autant chez les enfants que chez les adultes. Certaines souches préviendraient la diarrhée associée au C. Difficile, une complication due à la prise d’antimicrobiens chez 5 à 25% des patients.

Les probiotiques peuvent-ils favoriser le fonctionnement des intestins?

Le côlon est l’hôte de près de 500 espèces bactériennes. En tout, ce sont 100 000 milliards de bactéries qui se côtoient dans le gros intestin. La flore évolue en fonction de l’âge, du stress, de la prise de certains médicaments et de certaines maladies. S’il existe des centaines d’espèces de bactéries probiotiques, les plus étudiées sont les souches de Lactobacillus et de Bifidobacterium. Certains aliments et suppléments contiennent un mélange de plusieurs souches. Pour influencer positivement la microflore intestinale, les bactéries doivent survivre aux acides et enzymes de l’estomac ainsi qu’aux sels biliaires.

Les probiotiques ont-ils d’autres utilités pour la fonction intestinale?

  • Parmi les autres effets favorables sur la santé intestinale, mentionnons l’amélioration de la tolérance au lactose, la diminution de formation de composés carcinogènes et le contrôle des maladies inflammatoires de l’intestin
  • Les probiotiques améliorent la tolérance au lactose et réduisent les symptômes généralement associés à cette difficulté. Les études relatives à la prévention du cancer du côlon grâce à l’ingestion de probiotiques ne sont pas encore concluantes, mais certaines ont déjà démontré que la conversion des procarcinogènes en carcinogènes (nitrosamines, par exemple) peut être diminuée avec l’ingestion de probiotiques, notamment de bifidobactéries. 
  • Enfin, l’utilisation des probiotiques dans le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin apporte une lueur d’espoir aux patients qui en souffrent.

Les probiotiques peuvent-ils moduler le système immunitaire?

On attribue aux probiotiques un rôle dans le renforcement des défenses naturelles. L’intestin est l’organe qui influe le plus sur le système immunitaire, 70% des cellules immunitaires étant logées dans la muqueuse intestinale. Les réponses immunologiques aux protéines alimentaires (induisant des allergies) et aux micro-organismes pathogènes comme les virus, les bactéries et les parasites dépendent de la composition de la flore intestinale. Les mécanismes de défense sont plus performants lorsque la flore est dominée par de bonnes bactéries. Ces bactéries empêchent la croissance des bactéries virulentes qui pourraient affecter notre santé.

Les probiotiques peuvent-ils prévenir l’affaiblissement du système immunitaire lié à l’âge? 

L’atrophie du thymus, qui se produit en vieillissant, affecte la production des cellules T et par conséquent l’immunité. Les personnes âgées sont souvent victimes d’un affaiblissement du système immunitaire, ce qui les rend plus fragiles aux infections et aux virus. La prise quotidienne de probiotiques pourrait contribuer à préserver les fonctions du système immunitaire. Deux doses quotidiennes de boisson probiotique de type DanActive ont fait chuter la durée des infections hivernales chez les personnes de plus de 60 ans. 

Conseils pratiques sur les probiotiques

Tous les yogourts sont-ils des sources de probiotiques?

Si tous les yogourts contiennent inévitablement deux ferments
(Strepto-coccus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus), ces derniers ne sont pas considérés comme des probiotiques. Les souches considérées comme probiotiques les plus souvent retrouvées dans les produits canadiens sont les Lactobacillus acidophilus et casei ainsi que différentes souches de Bifidobacterium.
La flore intestinale joue plusieurs rôles dans la santé digestive, dont celui de faciliter la digestion et l’absorption des nutriments. La flore devient également une barrière qui nous protège des micro-organismes pathogènes tout en neutralisant les produits toxiques. L’équilibre de la flore (la proportion de bonnes et de mauvaises bactéries) déterminera son potentiel d’action.

Doit-on réfrigérer les probiotiques? 

Si les produits fermentés (lait, yogourt, boisson, jus) nécessitent absolument une réfrigération, les suppléments de probiotiques en capsules auraient eux aussi avantage à être conservés au frais. La viabilité des bactéries est ainsi mieux protégée, quoique certains fabricants aient mis au point des techniques (enrobage, encapsulation) qui améliorent la survie des souches laissées à la température ambiante. 

Certaines personnes devraient-elles s’abstenir d’en consommer? 

Considérant leur large spectre d’action, notamment en prévention, les probiotiques sont suggérés à tous. La consommation d’au moins un yogourt probiotique par jour est recommandée (apportant un milliard de bactéries probiotiques), tandis que des concentrations supérieures sont suggérées pendant et après la prise d’antibiotiques, en période de stress physique ou psychologique et lors de la préparation d’un voyage vers une destination où les conditions sanitaires diffèrent des nôtres.

Quelle est la bonne dose? 

Les connaissances actuelles ne permettent pas de recommander clairement une dose précise de probiotiques, puisque les études dont on dispose ont été réalisées à ce jour avec différentes souches et concentrations. Mais certains spécialistes n’hésitent pas à suggèrer une concentration d’au moins un milliard par jour pour réduire le risque de pathologie et améliorer la santé. Puisque les bactéries ne font que transiter dans l’intestin, il est recommandé d’en consommer tous les jours pour obtenir le maximum de bénéfices. La prise de probiotiques devrait accompagner systématiquement tout traitement aux antibiotiques. Les produits en capsules sont aussi efficaces. La consommation devrait se poursuivre pendant au moins une semaine après l’arrêt des antibiotiques. 

Où les trouver? 

Les probiotiques sont facilement accessibles. On trouve sur le marché plusieurs yogourts contenant un milliard de souches probiotiques, le plus connu étant le yogourt Activia (Danone). Ce dernier aide à améliorer le transit intestinal et à soulager le côlon irritable. Quant au yogourt Yoptimal (Yoplait), il est davantage conseillé pour stimuler les défenses naturelles. Pour une cure plus intense, les produits DanActive (Danone) et Bio-K+ sont conseillés. Ils contiennent respectivement 10 et 50 milliards de probiotiques. Du côté des suppléments, les produits Probaclac notamment sont d’excellente qualité. 

Comment soulager son système digestif? Voici un petit guide qui vous aidera à reconnaître certains malaises et à découvrir leurs traitements.

Ça ne se passe plus aussi bien qu’avant lorsque vous mangez? Notre guide vous aidera à reconnaître certains malaises du système digestif, en plus de vous donner une bonne idée de leurs traitements et des façons de les prévenir.

Sans nos os, il nous serait impossible de bouger, de marcher et même de parler! Pour les maintenir en santé, un duo s'impose: le calcium et la vitamine D.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos