Nourrir sa santé mentale

Nourrir sa santé mentale

Par Isabelle Huot

Crédit photo: Laurence Labat

Des études récentes montrent que les individus atteints du syndrome de l’intestin irritable (SII) affichent un risque plus élevé de dépression, suggérant par là que la santé mentale serait liée au microbiome.

Si les études sont encore trop préliminaires pour faire des recommandations de santé publique, on s’intéresse à la prise de probiotiques et à son effet potentiellement favorable sur la santé mentale. Les données sur le type, la dose, la durée et le mode d’administration pour le traitement d’affections individuelles sont encore peu nombreuses.

Cependant, les probiotiques demeurent des bactéries qui, consommées en quantité suffisante, apportent des bienfaits pour la santé. Ils aident notamment à maintenir l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries présentes dans le côlon. On les retrouve dans le kéfir, certains yogourts et les aliments fermentés tels tempeh et miso.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos