Dur à digérer?

Dur à digérer?

Par Isabelle Huot

Crédit photo: Laurence Labat

Le régime faible en FODMAP a démontré une efficacité significative dans l’allégement des symptômes digestifs, du moins pour 75 % des personnes qui adoptent cette approche diététique.

D’abord, le mot FODMAP est un acronyme qui désigne quatre groupes de glucides peu digestes et mal absorbés par l’intestin grêle, soit les:

• fermentescibles

des glucides mal absorbés et rapidement fermentés par les bactéries du côlon;

• oligosaccharides

qui regroupent les fructanes et les galacto-oligosaccharides (GOS). Les fructanes sont des glucides présents dans certains aliments comme le blé, l’ail et les oignons. Les GOS, des glucides eux aussi, se retrouvent, notamment, dans les légumineuses: pois chiches, lentilles…

• disaccharides

qui désignent le lactose, un glucide présent dans les produits laitiers, comme le lait, le yogourt et le fromage;

• monosaccharides

incluant le fructose, un glucide qui se retrouve entre autres dans les fruits et le miel;

• polyols

dont le mannitol et le sorbitol, des glucides présents naturellement dans certains fruits et légumes, mais également sous forme d’additifs ou d’édulcorants artificiels dans certaines sucreries diététiques, tels chocolats, bonbons, gommes à mâcher et crèmes glacées sans sucre.

 

Parmi les aliments générant le plus de symptômes:

• fructanes

Ail, artichauts, asperges, échalotes, oignons, poireaux (partie blanche), topinambours, blé, orge, seigle, pistaches et noix de cajou.

• gos

Fèves de soya, haricots (blancs, noirs, rouges...), houmous et tofu soyeux.

• lactose

Lait (vache, chèvre, brebis), kéfir, babeurre, yogourt, poudre de lait, crème glacée, fromages à pâte molle et non affinés (ricotta, cottage…).

• fructose

(en excès) Figues, melon d’eau, nectarines, poires, pommes, miel, sirop d’agave, sirop de maïs à forte teneur en fructose, rhum et cidre.

• polyols

Melon d’eau, abricots, mûres, nectarines, pêches, poires, pommes, prunes, champignons, choux-fleurs, sorbitol, mannitol, xylitol et isomalt.

 

Comment appliquer le régime FODMAP?

En premier lieu, tous les groupes susceptibles de causer des symptômes sont retirés pendant quelques semaines, puis ils sont réintroduits progressivement, afin de bien évaluer la tolérance individuelle. Au final, seuls les aliments et groupes qui déclenchent des symptômes sont restreints. Généralement, il est peu probable qu’un groupe de glucides doive être éliminé entièrement.

 

Le saviez-vous?

Il existe des sous-types de syndrome de l’intestin irritable: celui avec une prédominance de constipation, celui avec une prédominance de diarrhée et, finalement, celui qui présente de la constipation et de la diarrhée en alternance. Selon le type de symptômes digestifs, les recommandations varieront. Consulter un nutritionniste est un bon point de départ pour mieux comprendre l’approche diététique.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Poupou et nous

Vidéos