On a testé: le vélo pour tous!

On a testé: le vélo pour tous!

Par Élise Jetté

Crédit photo: Courtoisie

Les vélos Connect et WKND d’Opus sont munis de moteurs électriques permettant à tous les types de cyclistes de garder le rythme. On a essayé l’engin qui permet, entre autres, de monter les côtes sans forcer! Les trois niveaux de puissance du moteur offrent la possibilité de modifier, en cours de balade, la force que l’on doit déployer pour avancer. Eric Mayeu, coordonnateur marketing pour la compagnie, répond aux questions du Journal du bel âge concernant le moyen de transport qui ouvre à tous les portes du sport et des déplacements aisés.

À qui s’adressent les vélos de la gamme Opus Électrique?

Les gens qui font du vélo-boulot – puisqu’ils permettent de ne pas trop se fatiguer avant d’arriver au travail –, les personnes qui apprécient les produits locaux de qualité et les adeptes de technologie. Ils sont aussi conçus pour les personnes qui veulent suivre leurs camarades, mais qui sont moins en forme qu’eux. Ils sont adéquats pour les gens en réhabilitation après une blessure ou qui ont des conditions médicales les empêchant de pratiquer ce sport sans assistance.

Comment fonctionne le moteur électrique des modèles Connect et WKND d’Opus?

Le WKND et le Connect partagent tous deux la plateforme Shimano STEPS, moteur de type «sans brosses» développant 250 watts qui s’intègre au cadre au niveau du boîtier de pédalier. Pour ce faire, nous avons développé un cadre permettant de répondre aux standards de ce nouveau système. Le moteur est alimenté par une batterie Li-ion 36 volts offrant une capacité de 418 watts/heure. En gros, nos vélos utilisent exclusivement des plateformes d’assistance électrique, c’est-à‑dire que vous devez pédaler afin que l’assistance fasse son travail. Le système peut fournir jusqu’à 200 % de la puissance transmise par le pédalage et il vous propulsera jusqu’à 32 km/h si vous le désirez, et tout cela sans avoir à verser une goutte de sueur. Lorsque le vélo n’est pas en mode assistance ou si la batterie est à plat, il se comportera comme votre vélo typique. Donc, faire une balade sans assistance électrique, c’est possible, freiner, changer de vitesse, et tout, et tout.

Quelle est la durée d'autonomie de la batterie du Connect et du WKND d’Opus?

La batterie est efficace pour au moins 1000 cycles de recharge et atteint une charge complète en 4 heures de chargement. Tout dépend de l’utilisation que vous en ferez. En mode éco, vous pouvez atteindre jusqu’à 125 km d’autonomie avec une utilisation raisonnable du système. Ceci dépend toujours de votre poids, du poids du vélo, du type de terrain. Vous pourrez recharger votre batterie, au besoin, avec le chargeur mural fourni à l’achat du vélo.

Quelles sont les particularités des Connect et WKND d’Opus?

Le cadre est entièrement dessiné pour le système Shimano STEPS. Des lumières sont intégrées au vélo et contrôlées à partir de la console du système STEPS au guidon. En plus d’ouvrir et de fermer ou d’allumer les phares du système, la console est votre tableau de bord. Lorsqu’il est allumé il affiche l’heure, la vitesse actuelle, le niveau de votre batterie, le niveau d’assistance électrique auquel vous vous trouvez, la distance parcourue et la distance estimée selon le mode d’assistance sélectionné.

Opus est une compagnie montréalaise. En quoi consiste le travail de ses employés ici?

Dans nos installations certifiées LEED (bâtiment durable), nous employons plus de 25 employés en recherche et développement, en conception, en marketing et en assemblage. Nous sommes l'une des rares compagnies qui assemblent encore des vélos au Canada.

Pour l'été 2017, Opus propose 105 modèles de vélos, allant des vélos électriques, urbains aux vélos de route performants, pour finir avec une gamme complète de vélos pour les plus jeunes. Certains modèles sont adaptés aux femmes et aux cyclistes juniors (30 cm [12 po] et plus).

Les vélos de la gamme Opus Électrique se vendent entre 3 399,99 $ et 3 799,99 $, et sont offerts au Canada et aux États-Unis.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Crier sur la plage

Vidéos