Bal des finissants: le rôle des grands-parents

Bal des finissants: le rôle des grands-parents

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Le bal des finissants est un rite de passage important entre l’enfance et l’âge adulte, riche en émotion. Reste que si ce jour est mémorable en émotion, il l’est également… en coût! Qui dit bal de finissants dit effectivement grosses dépenses. Un tel événement demande au minimum autour de 600$! Et certains n’hésitent pas à dépenser jusqu’à quelques milliers de dollars pour faire vivre une journée de rêve à leur jeune. C’est évidemment aux parents d’établir leurs propres limites. Ils doivent s’asseoir avec leur enfant afin de préparer une liste des dépenses envisagées, puis déterminer la somme qu’ils sont prêts à débourser. Il arrive qu’un finissant y ajoute un peu de ses propres sous, ou encore qu’il décide de partager certains frais – la limousine et le photographe, par exemple – avec des amis. En tant que grand-parent, vous pouvez bien sûr proposer une aide sur ce plan, si vous êtes à l’aise financièrement. Elle sera certes appréciée. 

Par ailleurs, sans prendre la place des parents, profitez de la période des préparatifs pour vous informer du déroulement du bal, des activités prévues et des projets pour l’après-bal. Surtout si vous êtes proche de votre petit-fils ou de votre petite-fille, ce sera une belle occasion de discuter avec lui (ou elle) des règles élémentaires de savoir-vivre et de sécurité, et aussi de l’amener à réfléchir aux aboutissements possibles de cette soirée, notamment en cas d’abus d’alcool. En démontrant à ce rejeton votre intérêt pour son bal et pour sa sécurité, vous lui signifiez que vous tenez à lui et que son bonheur vous importe. Bref, plus les gens qu’il aime s’intéressent à ce qu’il vit, moins il y a de risques de dérapage. 

Le jour J, partagez simplement son bonheur. Et n’oubliez pas de prendre quelques photos pour immortaliser ce grand moment. En les regardant plus tard en sa compagnie, vous pourrez vous remémorer toute la frénésie de ces instants. 

Offrir un cadeau?

Si les parents (et les grands-parents) paient les frais du bal, ils n’ont pas à offrir un cadeau supplémentaire. Pour marquer l’événement, ils peuvent simplement remettre à l’enfant une lettre dans laquelle ils soulignent leur fierté et leur joie de partager ce moment avec lui. Ce dernier en gardera un souvenir impérissable.

Vous pouvez aussi souligner l’événement de belle façon en offrant un de vos bijoux ou un objet significatif à votre petite-fille ou à votre petit-fils. Vous préciserez par exemple que l’objet en question vous a été offert à tel moment important de votre vie, et que vous voulez aujourd’hui le lui transmettre. Ce transfert d’une génération à l’autre est toujours très émouvant et, surtout, inoubliable. Souvent, des années plus tard, l’enfant poursuit le rituel avec l’un de ses descendants. 

Après-bal sécuritaire: guide pour les parents

Le moment le plus inquiétant pour les parents et les grands-parents est assurément l’après-bal. Car si les transports pour se rendre au bal et à la soirée sont parfaitement organisés et sous haute surveillance, il en va souvent autrement pour la suite. Voici, à l’intention des parents, cinq moyens qu’ils peuvent prendre pour apaiser leurs angoisses… et les vôtres! À vous de les leur refiler en douce. 

  1. Connaissez les projets de votre ado à l’avance et les mesures de sécurité mises en place. Sachez où et avec qui il sera. Parlez avec lui de la façon dont il rentrera à la maison. Encouragez-le à boire de façon responsable. 
  2. Discutez avec d’autres parents des mesures à prendre pour que les festivités de l’après-bal soient sans danger. 
  3. Recommandez à votre jeune et à ses amis d’adopter un système de vigile. L’objectif: se surveiller mutuellement pour s’assurer qu’aucun d’entre eux ne se retrouve seul, notamment à l’extérieur du lieu de la fête, ou ne fasse une chose qu’il risque de regretter par la suite. 
  4. Prévoyez avant le bal un moyen de transport sécuritaire pour le retour du jeune finissant. Offrez-lui d’aller le chercher après la soirée, en lui rappelant qu’il peut vous joindre à toute heure. Si vous n’êtes pas disponible, demandez l’assistance des grands-parents. Autre solution: quelques parents se regroupent pour louer un minibus avec chauffeur ou une limousine qui se chargera de ramener leurs jeunes en toute sécurité à la maison. Par ailleurs, remettez à votre ado une somme d’argent suffisante pour qu’il puisse prendre un taxi en cas d’urgence – assurez-vous toutefois qu’il est assez responsable pour consacrer cet argent à cet usage. Vous pouvez également lui offrir les coupons prépayés Cool Taxi (cooltaxiquebec.ca). Et si la fête a lieu chez vous en votre absence, embauchez un agent de sécurité qui veillera au bienêtre des jeunes et verra à ce que les conducteurs ivres ne prennent pas le volant. 
  5. Assurez-vous qu’il emporte son cellulaire… bien chargé! 

Merci à Sandra Paré, conférencière et auteure des livres Guide de savoir-vivre pour les filles et Guide de savoir-vivre pour les garçons (Éditions La Semaine), pour sa collaboration.


Vous aimerez aussi:


 Comment répondre aux demandes de nos enfants
Quand faut-il mettre un stop aux demandes répétitives d’un enfant? «Habituellement, quand notre petite voix intérieure nous signale que notre enfant exagère et qu’il est temps pour lui d’apprendre à se débrouiller seul», affirme France Slako.

De nombreuses personnes aident financièrement leurs enfants plutôt que de leur offrir des cadeaux. Il faut cependant être vigilant, car le fisc veille au grain.

Un enfant revient ou ne parvient pas à quitter la maison? La situation peut avoir des effets redoutables, notamment sur votre budget. Conseils d’experts.

  Responsabilités des grands-parents gardiens
Vous gardez régulièrement vos petits-enfants? Super! Mais savez-vous quelles sont vos responsabilités en tant que grands-parents gardiens? S’ils causaient des dommages ou s’ils étaient blessés, seriez-vous tenus responsables?
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos